-->

Le Petit Prince en guarani

La fameuse œuvre de Saint Antoine d’Exupéry publiée pour la première fois en 1943 est disponible en langue guarani, Principei’i. Parlée par près de 90% de la population paraguayenne, le guarani est l’une des deux langues officielles du pays avec l’espagnol.

Petit prince en Guarani

Le Petit Prince est accessible en 361 langues. Il est donc le deuxième ouvrage le plus lu et traduit, juste après la Bible. L’œuvre se caractérise par des formulations simples et des aquarelles afin d´être comprise par le plus grand nombre.

Le livre raconte l’histoire d’un aviateur qui s´écrase en plein désert, personnage inspiré de Saint-Exupéry. Il fait alors connaissance avec un Petit Prince à la chevelure dorée. Ce dernier, habitant d’une planète lointaine lui réclame le très célèbre « Dessine-moi un mouton ». Il confie au narrateur avoir quitté sa maison en quête d’amis. S’en suit alors une succession de rencontres allégoriques faisant référence au monde de l’enfance et à sa pureté. Écrit en temps de guerre, il devient un phénomène mondial et se vend à 145 millions d’exemplaires.

																					
Le Petit Prince en Guarani, Paraguay

Il est traduit en une multitude de dialectes notamment en toba en 2005, une langue du nord de l’Argentine. Il s’agit du second livre après le Nouveau Testament. En 2018, c’est au tour du guarani de posséder sa propre version grâce au travail de Maria Gloria Pereira. Traductrice de Mafalda, elle continue de promouvoir cette langue si chère aux Paraguayens. Elle déclare en octobre 2018 que « le Paraguay fait un pas devant dans la région et dans le monde en promouvant sa langue indigène d’usage majoritaire avec la traduction du Petit Prince ». Dans un pays bilingue, il participera à l’apprentissage des enfants encouragent le multiculturalisme dès la plus tendre enfance.