-->

La révolution de l’indépendance

À la fin des années 1700, les Européens avaient conquis le monde. Cependant ils étaient très divisés, rivaux en politique mais aussi dans le domaine militaire et commercial.

Casa de la Independencia, Asunción

De ce fait, les liens entre les colonies américaines se fragilisent. La révolution française et la déclaration des droits de l’Homme inspirent de profondes répercussions dans le monde entier. Les premiers à s’émanciper de leur couronne sont les treize colonies anglo-saxonnes de l’Amérique du Nord. En Europe, Napoléon Bonaparte a conquis de nombreux territoires dont la péninsule ibérique. Le monde était globalement divisé entre deux puissances militaires : la France et l’Angleterre.

En considérant que Bonaparte se concentre sur la conquête du vieux continent, l’Angleterre voit une opportunité unique de mettre la main sur les territoires de la couronne espagnole en Amérique du Sud. En 1806 une flotte anglaise se présente à Buenos Aires, qu’elle occupera militairement. Cette situation alerte toutes les provinces de l’est, et pour se défendre le Paraguay envoie 1140 hommes ainsi que les ressources logistiques et militaires. Pour se différencier les Paraguayens utilisent un signe distinctif de couleur rouge blanc et bleu. Ces mêmes couleurs seront reprises dans le drapeau. Après de nombreux combats sanglants, les colons et criollos se questionnent sur l’utilité d’appartenir à la couronne espagnole : celle-ci n´est visiblement pas à même d’assurer leur défense.

																					
Commémoration des 200 ans de l’indépendance du Paraguay

Napoléon nomme son frère comme roi en Espagne. Mais celui-ci n’est pas reconnu dans les colonies, et de nouveaux mouvements indépendantistes se lèvent. En 1810 le vice-roi de Buenos Aires est tué. Le nouveau Gouvernement de Buenos Aires envoie des émissaires dans les provinces pour les soumettre. Le Paraguay préfère rester sous le joug de la couronne espagnole. Cela provoque un nouveau conflit entre les Argentins et la province du Paraguay.

Les Argentins envoient alors une armée au Paraguay. Ils y combattent contre les partisans royalistes espagnols. Ceux-ci essuient une défaite mais les guaranis viennent en renfort et attaquent par surprise les Argentins. Ils gagnent alors la bataille. Malgré tout, beaucoup d’Espagnols partent se réfugier à Montevideo. Cette décision renforce l’envie d’indépendance des Paraguayens.

																					
Brigadier général Fulgencio Yegros

En parallèle, le gouverneur du Paraguay reçoit une délégation portugaise qui offre son appui contre les Argentins. Le 14 mai 1811 des patriotes, se sentant menacés par le gouverneur et ses nouvelles amitiés portugaises, entament un coup d’État. Les négociations continuent toute la nuit mais le 15 mai,les indépendantistes perdent patience et menacent d’attaquer au canon les dépendances du gouvernement. Le gouverneur cède alors à toutes les revendications des patriotes. Le Paraguay devient indépendant sans qu’une goutte de sang ne soit versée. Le 16 mai, un premier gouvernement temporaire est établi. Et le 17 juin de la même année, le premier congrès est formé et Fulgencio Yegros devient à la fois président du congrès et le premier président du Paraguay. Afin d’établir une bonne entente entre l’Argentine et le Paraguay, les deux pays signent un traité le 12 octobre 1811. Celui-ci établit les relations commerciales ainsi qu’une alliance stratégique entre les deux pays. Cependant certains conflits perdureront malgré la signature du traité.