-->

La culture du maïs au Paraguay

Le maïs est originaire du Mexique, en Amérique Centrale, il est cultivé pour ses grains depuis plus de 3 000 ans. Les Mayas, les Aztèques, les Incas le consommaient.

Champs de maïs au Paraguay

C’est aujourd’hui la troisième céréale la plus cultivée après le blé et le riz. Ceux sont les guaranis qui ont commencé à implanter la culture du maïs dans les terres fertiles du Paraguay. Le climat tropical, doux et chaud du Paraguay convient tout à fait à cette herbacée, qui peut atteindre 4 mètres de haut. Ces conditions favorables expliquent la production et la consommation de maïs. Il en existe plus de 10 variétés dans le pays (avatiGuapy, avatiMoroti, avati Mita …). Le maïs est un des principaux ingrédients de la gastronomie paraguayenne : plats, soupes, empanadas etc. En plus de l’usage quotidien pour la cuisine, il s’utilise également pour la consommation animale afin de nourrir le bétail et la volaille.

																					
Farine de maïs, Paraguay

La production paraguayenne de maïs est considérable, avec en moyenne plus de 4 millions de tonnes produites par an. La plus grande concentration des récoltes se situe dans la région de Caaguazú, au sud du pays, avec près de 50 000 plants par hectare. Le cycle normal pour le maïs est environ 130 jours, mais cela peut dépendre des conditions telles que la sècheresse ou l’invasion d’insectes qui peuvent détruire des plants entiers.

																					
Pousse de maïs, Paraguay

C’est l’une des ressources les plus cultivées dans le secteur agricole. Malgré cela, elle ne concurrence pas les principaux exportateurs mondiaux de maïs comme les États-Unis, l’Argentine, le Brésil ou encore l’Ukraine. Après avoir exporté pendant des années, le Paraguay diminue ses exportations face à la demande locale de plus en plus importante. En effet, le pays a vu sa consommation interne doubler ces dernières années puisqu’elle est passée de 1,2 tonne à 2,2 tonnes. Cette croissance considérable s’explique par l’augmentation de la production d’aliments pour animaux, car nourrir le bétail est l’enjeu de beaucoup d’entreprises paraguayennes. Le pays reste le 7ème exportateur de maïs au rang mondial.