-->

La production d’ananas au Paraguay

L’ananas est un fruit tropical originaire du Paraguay et du Brésil. Ses cultures sont omniprésentes au Paraguay.

Culture d’ananas au Paraguay

Le Paraguay est donc le pays natal de ce délicieux fruit. Composé de 90% d’eau, l’ananas est excellent pour la santé. Le climat doux et humide de cette zone favorise la culture de cette plante xérophyte. Ceux sont les Guaranis qui ont baptisé le fuit : nana signifiant « le fruit » mais aussi « excellent » et « parfumé ». L’ananas à la chair tendre et jaune, sucrée et légèrement acidulée a conquis le roi d’Espagne grâce à Christophe Colomb. Il ravit les papilles d’un grand nombre, et cela, dans le monde entier, ce qui favorise grandement les exportations des pays producteurs.

																					
L’ananas au Paraguay

Le Paraguay est l’un des principaux producteurs d’ananas en Amérique du Sud. Ce fruit représente une part importante de l’économie du pays, cela s’observe notamment dans la ville de Guayaibí, où 70% de la population vit de la culture de l’ananas. Plus de 5 000 hectares au Paraguay sont voués aux plantations. La production est concentrée dans la région centrale dans les départements de Caaguazú, Cordillera y Paraguarí. Elle est estimée à plus de 63 000 tonnes d’ananas cultivés par an. En moyenne on compte entre 33 000 et 44 000 plants par hectare. Une plante mesure entre 1 mètre et 2 mètres de hauteur, et produit un fruit unique qui varie de 800 grammes à 1,2 kilo.

																					
Champs d’ananas au Paraguay

L’exportation totale des fruits tropicaux dont l’ananas représente près de 8,5 millions de dollars par moi. Environ 30 % de la production paraguayenne d’ananas est exportée, en 2018 le Paraguay a exporté 2 000 tonnes d’ananas à l’Argentine. Le Paraguay se positionne alors comme l’un des principaux exportateurs mondial, une place de choix sur un marché avec une demande grandissante notamment en Europe où la consommation de fruits exotiques est très appréciée.