-->

Visite du département du Noreste, Paraguay : guide de voyage

VILLE DE CONCEPCIÓN - voir notre dossier spécial

La ville de Concepción se situe au bord du río Paraguay et appartient au département qui porte le même nom qui comptabilise 7 districts. Elle est fondée en 1773 grâce à Agustin Fernando de Pinedo. C’est une jolie ville aux maisons de style colonial, où il est agréable de se promener dans ses rues ou sur les rives du fleuve.

Cavernes de Valle-Mi

A 184kms au Nord de la ville de Concepcion, aux confins des fleuves Paraguay et Apa, se trouvent les cavernes de Valle-Mi. La région, réputée pour ses carrières de calcaires qui servent à la production de ciment, possède plus d’une centaine de cavernes mais seulement trois sont habilitées aux visites : la caverne Kamba Hopo, formée par les eaux du Rio Paraguay, la caverne 14 de Julio et la Santa Caverna. Ces dernières, profitant d’une belle lumière naturelle en leur intérieur, se visitent aisément avec un guide pour admirer de nombreux stalactiques et stalagmites.

Curuguaty

Située au sein du département de Canindeyú et entourée par la cordillère de Mbaracayu, la ville de Curuguaty fut la quatrième capitale du Paraguay lors de la terrible guerre de la Triple Alliance. Cité paisible comptant parmi elle plus de 56.000 âmes, c’est ici que se trouve El Solar de Artigas, la maison occupée par le Général uruguayen, Gervasio Artigas, durant les années de gouvernance du Général José Gaspar Rodriguez de Francia. Néanmoins, Curuguaty reste surtout réputée pour être la porte d’entrée de la réserve naturelle Mbaracayu se trouvant a seulement 63kms de cette dernière.

Laguna Blanca

Niché au cœur du département de San Pedro, il n’est pas étonnant de rencontrer la réserve naturelle de la Laguna Blanca sur ce territoire quand l’on sait qu’il compte plus de 150kms de cotes sur le Rio Paraguay ainsi que de nombreux cours d’eau. La réserve naturelle fait plus de 800 hectares comptant, parmi elle, un lac de 150 hectares aux eaux transparentes bordé par des plages de sable blanc. De surcroit, la faune et la flore restent assez riche du fait que, chose unique sur notre planète, ce site fasse office de zone de transition entre trois écorégions : Bosque Atlantico Alto Parana, Bosque Cerrado et Bosque Central de Paraguay. Plus de 283 espèces d’oiseaux ont été recensés dont l’Eleothreptus Candicans, une espèce en voie de disparition que l’on peut rencontrer a seulement 3 endroits dans le monde. La Laguna Blanca en aurait comptabilisé 200 sur les 500 au niveau mondial !

Réserve naturelle Mbaracayu

Créé en 1991 cette réserve possède une superficie de 64.406 hectares et a été reconnu comme la première réserve de la biosphère du Paraguay par l’UNESCO en 2000. Constituée de deux écorégions (forêt Atlantique du Haut-Paraná et Cerrado) elle abrite une incroyable diversité d’arbres mais aussi de nombreuses espèces d’oiseaux en voie de disparition (Guira Campana, Aigle Harpie…). Au total, ce sont plus de 418 espèces d’oiseaux qui ont été recensées, 32 espèces de reptiles et 89 espèces de mammifères dont le jaguar et le puma ! A cela, s’ajoute l’aspect culturel avec la communauté indigène Aché qui s’est vu reconnaitre le droit de continuer à vivre de cueillette et de chasse (de façon traditionnelle avec arcs et flèches) au sein de la réserve. De surcroit, les activités touristiques au sein de la réserve sont administrées par la fondation Moises Bertoni comptant un centre éducatif agricole réservé aux jeunes filles paysannes et indigènes où elles étudient les principes de l’agriculture durable, les métiers de l’environnement mais aussi du tourisme, de la gastronomie et de l’hôtellerie. Ce sont elles qui seront au petit soin pour vous, durant tout votre séjour au Lodge.

Pedro Juan Caballero

Capitale du département d’Amambay, elle doit son nom au capitaine Pedro Juan Caballero, leader du mouvement indépendantiste au Paraguay au début des années 1800. Possédant une frontière sèche avec le Brésil, la ville est surtout réputée pour sa grande activité commerciale que par le tourisme. Néanmoins, en plus des ressources naturelles que l’on peut rencontrer au sein de la cordillère d’Amambay, certaines collines, proches de Pedro Juan Caballero, possèdent aussi des ressources archéologiques. Des grottes ainsi des inscriptions runiques sont, pour l’heure actuelle, des motifs d’exploration et de protection environnementale. La communauté autochtone Pai Tavytera, vivant dans la région, considère l’ensemble de ces collines comme le « centre de l’univers » et demeure de « l’être suprême ».

Salto del Guaira

Il fut un temps, c’est à Salto del Guaira que l’on retrouvait l’un des plus beaux sites du Paraguay. Protagoniste de la rencontre entre le Rio Parana et la cordillère de Mbaracayu, les chutes d’eau formée par cette dernière constituaient une merveille naturelle sans précédent. Malheureusement engloutie par les eaux suite à la construction du barrage d’Itaipu, Salto del Guaira est désormais connue pour être une ville commerciale active au vu de sa situation géographique a la frontière entre le Brésil et le Paraguay. Capitale du département de Canindeyu avec une population de plus de 150.000 habitants elle se situe a l’extrême Nord-Est de la région orientale du pays.

San Estanislao

San Estanislao est une ville située au sein du département de San Pedro. Plus connue sous le nom de Santani, son histoire remonte à l’époque de la mission jésuite de San Estanislao de Kostka. Actuellement, la ville est devenue un grand centre commercial agricole ce qui entraine une forte croissance économique ces dernières années. De surcroit, San Estanislao possède plusieurs universités de haut niveau faisant d’elle une ville jeune et prospère.

San Pedro del Ycuamandiyú

A plus de 330kms de Asuncion, la capitale départementale San Pedro del Ycuamandiyu est une ville qui a su conserver son architecture coloniale, ses lieux historiques ainsi que ses légendes qui font partie intégrante de son identité. Surnommée « Capitale de la cordialité » pour l’hospitalité de ses habitants son économie repose sur l’activité bovine, forestière et la production de la yerba mate.