-->

Visiter la ville d’Encarnación dans la région Yvy

Découvrez la ville d’Encarnación avec Paraguay Excepción : Que faire ? Où loger ? Où se restaurer ?

Situation géographie de Encarnación

Encarnación est la ville principale du département d’Itapúa. Elle se trouve au sud du pays, sur la rive nord du fleuve Paraná et proche de la frontière argentine. Elle est à proximité des ruines jésuites et à environ 380 kilomètres de la capitale. Encarnación compte environ 130 000 habitants. Connue pour son carnaval, la ville est une étape indispensable pendant le voyage, où les visiteurs séjournent pour découvrir les nombreuses missions jésuites.

Climat d'Encarnación

Le climat d’Encarnación est subtropical, c’est-à-dire qu’il est caractérisé par des étés chauds et humides et des hivers plutôt doux. La température moyenne avoisine les 20 degrés, le mercure ne descend jamais au-delà de 8 degrés en hiver, mais peut monter jusqu’à 35 en été.

Histoire de Encarnación

La ville d’Encarnación a été créée par le jésuite San Roque González de Santa Cruz, premier saint paraguayen. Très engagé auprès des populations indigènes, il décide de fonder la première mission jésuite sur le fleuve Paraná pour les convertir au catholicisme. Il baptisa la ville Notre-Dame de l’Incarnation d’Itapúa le 25 mars 1615. De nombreux travaux sont faits pour permettre à la cathédrale de voir le jour et pour redonner vie à la ville qui, en 1843, est rebaptisée Encarnación. Le 7 octobre 1848, un décret bannit le peuple guarani de sa propre ville, fuyant dans les campagnes avoisinantes. 

Après de nombreuses années de déséquilibre social et économique, Encarnación s’est reconstruite afin de se dynamiser. Elle devient en 1907 la capitale du département d’Itapúa. La venue du chemin de fer en 1913, du carnaval encarnaceno en 1916 et le fort courant migratoire venant d’Italie constituent un vrai changement pour Encarnación. Le Paraguay et les bords du fleuve Paraná sont particulièrement touchés par un cyclone qui les frappe de plein fouet, détruisant une partie de la ville et faisant plus de 300 morts à travers le pays. Cette catastrophe naturelle fut la plus importante du pays.

À la fin des années 2000, elle connaît une vraie transformation en raison d’un plan d’aménagement visant à protéger la ville de la montée des eaux du fleuve. Certaines zones sont détruites, réaménagées ou déplacées, et des infrastructures voient le jour : aéroport, axes routiers et avenues côtières. Encarnación est aujourd’hui une ville touristique qui reçoit chaque année près de 500 000 visiteurs.

Fêtes à Encarnación

Le carnaval Encarnaceno est le plus important du pays. Il a lieu en été pendant le mois de janvier ou février. Véritable fête, le carnaval se déroule sur 5 jours et 4 nuits. Un défilé haut en couleur accompagné de chorégraphies, de musiques où les clubs et les écoles de danse donnent le meilleur après des mois d’entraînement.  Au fil des années, le carnaval attire de plus en plus de visiteurs, favorisant ainsi le développement économique local.

Fête de La pastèque (sandia) à Jesús de Tavarangue

La fiesta de la sandía est un évènement qui fait partie des traditions locales depuis 1991. Elle se déroule pendant l’été, en décembre ou en janvier, pour une durée de 3 jours. L’événement s’accompagne de danses traditionnelles, de concours de pressages de pastèques, ainsi que bien d’autres spectacles et activités. La fête se termine avec l’élection de la plus grosse pastèque, dans une ambiance folklorique aussi joviale que familiale. La fête de la pastèque gagne en notoriété et accueille chaque année de plus en plus de visiteurs.

																https://www.paraguay-excepcion.com/paraguay-par-regions/photos-fiesta-de-la-sandia															
voir nos photos

Patrimoine, musées et parc : que voir à Encarnación ?

La plage de San José à Encarnación : elle se situe au bord du fleuve Paraná. C’est le parfait endroit pour profiter de l’eau, de la chaleur et du sable fin. Les balades nocturnes sont toujours un plaisir, avec de magnifiques couchers de soleil. Il est possible d’apprécier en second plan la vue sur la ville de Posadas en Argentine de l’autre côté du fleuve. Des petites échoppes sur la plage proposent de quoi boire et manger sur place. Les bars et les restaurants du quartier sont également à proximité.

Cathédrale Notre Dame de la Santisima Encarnación

La cathédrale de Notre-Dame de la Santísima Encarnación : elle a été construite entre 1928 et 1939. Cette cathédrale est l’un des principaux lieux de culte de la ville, et possède sur son esplanade la croix que le pape avait utilisée lors de sa visite à Encarnación en mai 1988. En effet, Jean-Paul II fut le premier pape à se rendre au Paraguay.

																															
Mirador San José, Encarnación, Paraguay

Le mirador San José : est un joli point de vue, aussi agréable de jour comme de nuit. L’endroit est parfait pour une balade au bord du fleuve Paraná, les couchers de soleil sont de vrais spectacles. Les gens se promènent, lisent, font du sport… Le mirador est un vrai lieu de vie pour tous, aussi charmant que familial.

																															
Moulin San José, Encarnacion, Paraguay

Le moulin de San José : a été construit à partir de 1938 par Emeterio Benedetti. Dans les années 40, le moulin servait à fabriquer de la farine qui était ensuite exportée par bateau via le Río de la Plata. L’activité s’est arrêtée en 1989 lorsque l’entreprise a fermé. Même si le moulin n’est plus aujourd’hui en fonctionnement, il fait partie du patrimoine de la ville d’Encarnación.

																															
Pont international entre Posadas, et Encarnación

Le pont San Roque Gonzáles de Santa Cruz : est un pont en haubans de 2550 mètres. Il surplombe le fleuve et relie l’Argentine avec le Paraguay depuis Posadas et Encarnación.

																															
Cheminée de la Fabril Paraguaya SA, Encarnacion

La cheminée de la « Fabril paraguaya » : rappelle l’ancienne usine de l’époque. Dans les années 1920, elle tournait à plein régime pour produire du coton, de l’huile de soja, des cacahuètes… La cheminée d’une hauteur de 54 mètres fumait jusqu’en 1985, date à laquelle l’usine a arrêté sa production et fermé ses portes.

																															
Ancienne station de train d’Encarnación, Paraguay

L’ancienne station de trains du XXème siècle : est fermée depuis les années 50. Aujourd’hui c’est une nouvelle gare située au sud de la ville qui assure le transport ferroviaire. Il y a notamment des liaisons entre Encarnación et la ville de Posadas en Argentine. L’ancienne station est entièrement réaménagée et rappelle le temps où elle était en fonctionnement.  L’intérieur de ce lieu historique est parfois utilisé pour des expositions temporaires.

																															

Que voir autour d'Encarnación

La mission Jésuite de Tavarangue : se situe à environ une heure de la ville d’Encarnación. Elle avait été construite en 1685 à un autre endroit et a été par la suite déplacée vers son lieu actuel. C’est un vrai mélange d’architectures mudéjar et mauresque, deux styles d’influence hispano-arabes. C’est de cette alliance entre ces différents genres qui fait le charme et la beauté du lieu. Ses ruines subsistent malgré les années. Le lieu est magique, verdoyant et très bien entretenu, ce qui fait de la visite une expérience unique dans laquelle les visiteurs sont replongés dans le passé. Cette ruine archéologique est désormais classée comme patrimoine mondial de l’UNESCO. La visite peut se poursuivre par une autre mission située à moins de 10 kilomètres, celle de Santisima Trinidad del Paraná. Cette distance entre elles correspond à la zone tampon qui entourait chaque mission et qui leur permet d’avoir leur propre espace tout autour pour se protéger. Chaque mission possédait autour d’elle de grands espaces, il s’agit d’un périmètre de sécurité qui leur permettait de se protéger.

Mission jésuite de Santísima Trinidad

La mission Jésuite de la Santísima Trinidad del Paraná : classée au patrimoine de l’UNESCO est l’une des missions les mieux conservées. Construite en 1706, elle était à l’époque ambitieuse avec une superficie totale de 8 hectares. Il est encore possible d’observer les différentes zones qui la constituaient ainsi que son ancienne église. Située à environ une heure de la ville d’Encarnación, la mission est également à environ 10 kilomètres d’une autre mission jésuite, celle de Travarangue. Son église en pierres comportait un dôme et une décoration très soignée. Il reste encore de nombreux vestiges de l’église, du collège, de l’école, du cloître, des cimetières… 

																https://www.paraguay-excepcion.com/paraguay-par-regions/photos-mission-jesuite-santisima-trinidad															
voir nos photos
Mission jésuite de Cosmé y Damian

La mission Jésuite de San Cosmé et Damian : est la seule qui possède encore ses deux étages, des fresques en très bon état ainsi que de nombreuses statues en bois. Cette mission a été fondée par le père Adriano Formoso, elle deviendra très rapidement l’un des principaux centres d’observation astronomique d’Amérique du Sud. C’est en 1703 que le père Buenaventura Suárez y installa plusieurs cadrans solaires et des télescopes.

																https://www.paraguay-excepcion.com/paraguay-par-regions/photos-san-cosme-damian															
voir nos photos
Sanctuaire de la Vierge d’Itacua, Encarnación

Sanctuaire de la Vierge d’Itacuá : Située à 9 km du centre d’Encarnación, la Vierge d’Itacuá est l’une des figures religieuses les plus importantes de la région. En 1912, les missionnaires del Verbo Divino avaient posé une image de la vierge dans la grotte, endroit où selon la légende, elle était apparue aux yeux des navigateurs lors de leur passage. C’est ainsi qu’elle fût nommée la Vierge d’Itacuá ou bien encore la Virgen de los pobres, la protectrice des marins. Tout prés de la grotte se trouve une jolie basilique en forme de bateau, faisant ainsi plonger le visiteur dans l’ambiance et l’histoire du lieu. La célébration de la Vierge d’Itacuá se fait le 8 décembre. Les pèlerins viennent pour se recueillir et prier.

																https://www.paraguay-excepcion.com/paraguay-par-regions/photos-sanctuaire-de-la-vierge-itacua															
voir nos photos
Route des Vierges patrones nationales, Paraguay

La route des vierges patronnes nationales : est une route qui longe la ville d’Encarnación. Sur plusieurs kilomètres on peut apercevoir des abris de bus à l’effigie des vierges d’Amérique du Sud. Chaque arrêt représente une vierge, et tous les pays sont présents : vierge de Suyapa pour le Honduras, vierge de La Paz du Salvador, la vierge Inmaculada pour le Nicaragua, vierge de Coromot du Vénézuela…

																https://www.paraguay-excepcion.com/paraguay-par-regions/photos-route-vierges-patronnes-nationales															
voir nos photos

Restaurants : où se restaurer à Encarnación

Le restaurant Hiroshima est l’un des meilleurs de la ville. Spécialiste des recettes japonaises, il propose des sushis et d’autres plats avec du poisson, ainsi que des menus végétariens. Les amoureux de la cuisine asiatique ainsi que les amateurs de poisson seront conquis.

Le restaurant Milord est le restaurant de l’hôtel du même nom, il est ouvert au public. Réputé pour être l’un des meilleurs restaurants d’Encarnación, il propose de nombreux plats français et italiens. Nous vous conseillons notamment le hack steak, une très bonne pièce de viande servie avec son os.

Hôtels : où se loger à Encarnación

Milord Hôtel : cet hôtel est situé au cœur du quartier historique d’Encarnación, en face du parc de la ville. Le Milord Hôtel est idéal pour se reposer dans le jardin ou au bord de la piscine. En plus des chambres très bien équipées, l’établissement possède un restaurant qui propose de nombreux plats français et italiens. Les petits-déjeuners sont sous forme de buffet, avec un large choix, pour ravir les papilles de tous.

Transport : comment se rendre à Encarnación

La ville possède un terminal de bus qui dessert régulièrement les villes de Buenos Aires, Ciudad del Este, Asunción ainsi que les principales villes de la région. Il y a également un réseau de bus interne qui permet les liaisons avec toutes les localités environnantes.

L’aéroport Teniente Amín Ayub situé à 12 km du centre-ville d’Encarnación est le troisième aéroport du pays. Il propose des vols réguliers vers Asunción. Des liaisons ferroviaires sont également possibles, notamment avec la ville de Posadas en Argentine grâce au pont international qui est mixte rail et route. Les trains, toutes les heures pour Posadas, facilitent l’intense trafic frontalier.