-->

Visiter la ville de Filadelfia dans la région du Chaco

Découvrez la ville de Filadelfia avec Paraguay Excepción : Que faire ? Où loger ? Où se restaurer ?

 

Situation géographique

Filadelfia est localisée au centre-sud de la région « Chaco », à plus de 452 km d’Asunción. La ville compte plus de 25 000 habitants, zone urbaine et rurale confondues. Ces habitants sont originaires de diverses régions, elle est donc considérée comme un véritable carrefour culturel.

Climat à Filadelfia

Se trouvant dans le Chaco paraguayen, le climat est semi-tropical. Les étés sont très chauds, atteignant les 44 degrés, avec beaucoup de pluies. Quant aux hivers, ils sont très doux. En automne et au printemps, la température est en moyenne de 25 degrés. Il est donc conseillé de beaucoup boire et porter des vêtements appropriés. Visiter Filadelfia entre juillet et septembre est recommandé. Voir notre fiche : Quand partir au Paraguay.

Histoire de Filadelfia

Capitale de la région Chaco, elle a été fondée en 1931 par la colonie Fernheim, communauté mennonite d’origine russe, venue de l’Union Soviétique pour avoir été persécutée pour ses croyances. Cette communauté travailleuse a développé des infrastructures modernes de production dans leurs coopératives agricoles de bovins et de production laitières, mais également de transformation du sésame et de la cacahuète. Grâce à leur persévérance et leur ingéniosité, les mennonites ont transformé la ville, considérée comme le centre de vie économique, culturelle et spirituelle des immigrants. Ils sont aujourd’hui plus de 3500 et parlent toujours leur langue ancestrale, un dialecte allemand (Plattdeutsch). Dans les années soixante, des indiens guaranis se sont intégrés à la population de la ville.

Fêtes à Filadelfia

 Fête des traditions : célébrée le 6 juillet depuis cinq ans, cette fête est organisée par la municipalité de Filadelfia dans le but de promouvoir la culture de l’intégration et des espaces de loisirs dans la ville. Au programme : spectacles, jeux, arts et plats traditionnels de diverses cultures.

 L’Areté Guazú : c’est une célébration de culture guaranie, présent dans tout le pays. À Filadelfia, la fête a lieu dans le club social dans le quartier Yvopey Renda. Ils portent de long costumes et de beaux masques d’animaux (cochon, tigre) et jouent de la musique traditionnelle, à base de tambours et de flûtes. Tout le monde danse et boit du chicha, boisson à base du fruit fermenté de l’algarrobo, arbre typique du Chaco.

Patrimoine, musées et parc : que voir à Filadelfia ?

Filadelfia compte bon nombre de monuments consacrés aux mennonites. Elle possède également beaucoup de musées et de parcs. Il est facile de se repérer dans la ville, parfait pour vagabonder le temps d’une journée.

Parc de la mémoire : en face de l’hôtel Florida, le parc a été construit pour célébrer le 25eme anniversaire de la colonie. Il est ombragé et regorge de fleurs et d’arbres ; on peut apercevoir le mémorial dédiés aux temps difficiles des premiers colons.

Musée de la Colonie Koloniehaus, Filadelfia

Musée de la Colonie Koloniehaus :  l’édifice a été construit parmi les premiers durant la colonisation de Fernheim. Elle était appelée Casa Coloniale car c’était le siège administratif de la colonie, elle fut ensuite un collège puis une bibliothèque. C’est au cinquantième anniversaire de la colonie que la Casa Coloniale est devenue un musée, renfermant.

																https://www.paraguay-excepcion.com/paraguay-par-regions/photos-musee-colonie-koloniehaus															
voir nos photos
Musée de la Rencontre Interculturelle, Filadelfia

Musée de la Rencontre Interculturelle : ce petit musée créé par l’association des services de coopération indigènes-mennonites nous fait découvrir l’ensemble des cultures indigènes : habitats, artisanat, musique, religion etc. Une belle collection illustrant la richesse ethnique de la ville.

																https://www.paraguay-excepcion.com/paraguay-par-regions/photos-musee-rencontre-interculturelle															
voir nos photos
Musée Historique de Filadelfia

Musée Historique de Filadelfia : le musée retrace l’histoire de la ville sous tous les angles et par période : géopolitique, économie etc. Vous connaîtrez tous les secrets de Filadelfia !

																https://www.paraguay-excepcion.com/paraguay-par-regions/photos-musee-historique-filadelfia															
voir nos photos
Musée Scientifique Jakob Unger

Musée Scientifique Jakob Unger : le nom du musée Jakob Unger, provient du premier colon mennonite à réaliser des études scientifiques sur la faune du Chaco de 1950 jusqu’à 1975. Deux bâtiments composent le musée : le premier regroupe des machines communautaires, et le second abrite une impressionnante collection d’insectes et d’animaux empaillés du Chaco, comme un jaguar, un tatou, un mantra, un puma etc. Une section est aussi consacrée aux communautés autochtones existant avant l’arrivée des mennonites.

																https://www.paraguay-excepcion.com/paraguay-par-regions/photos-musee-scientifique-filadelfia															
voir nos photos

Restaurants : où manger à Filadelfia ?

Restaurant Girasol : ce restaurant propose de nombreuses variétés de viandes et de poissons grillés de la région, tous à prix raisonnables. L’ambiance est chaleureuse et unique.

Hôtels : où se loger à Filadelfia ?

Hotel Florida Filadelfia : situé en plein centre, proche du musée scientifique Jakob Unger et de l’office du tourisme, l’hôtel Florida est sans doute le meilleur hôtel de la région. Tout y est pour passer un agréable séjour : les chambres sont confortables, les salles de bains spacieuses et le restaurant propose un large choix de plats typiques. Calme et bien équipé, vos nuits seront idéales pour faire le plein d’énergie. Une grande piscine est également à disposition. Cet hôtel est donc une bonne occasion de se reposer, avant de continuer votre périple dans la nature sauvage du Paraguay !

Transport : comment se rendre à Filadelfia ?

Pour se rendre à Filadelfia depuis Asunción, il est possible de prendre le taxi ou le bus (3 bus par jour), pour une durée de six heures quarante. Depuis Villa Hayes, il faut compter dix minutes de moins. Enfin depuis Loma Plata, compter entre 15 et 45 minutes.

Que voir autour de Filadelfia ?

Fortín Toldeo : le fortín Toledo est situé au centre du la région Chaco. Il a été fondé le 21 janvier 1927 par le capitaine Federico Wesman Smith, le tenant Alfredo Ramos et le sergent Tiburcio Alderete. Durant la guerre de Chaco, il a été occupé par les troupes boliviennes en 1931, mais a été récupéré par les paraguayens deux ans après. Le fortín Toledo est très important pour les paraguayens, symbole de lutte, où 90% des hommes sont morts, se sacrifiant au combat. Il reste actuellement quelques vestiges de ces deux batailles, d’anciennes tranchées, abris souterrains et cimetières boliviens et paraguayens aux alentours. Le territoire de fortín Toldeo a été le lieu d’étude du projet Tagua (étude sur l’animal tagua) à partir de novembre 1985, devenu par la suite le Centre Chaqueño pour la Conservation et l’Investigation (CCCI).

Fortin Isla Po’i

Fortín Isla Po’I : créé le 1er janvier 1927 le fortín Isla Po’i aussi connu comme Villa Militar, a été conçu par le cacique Ramón, capitaine et premier commandant. Il a été construit de manière stratégique durant la guerre du Gran Chaco, pour la récupération du fortín Boquerón situé à 43 km. On peut distinguer les restes de guerre, avec un peu plus loin le cimetière paraguayen, où sont enterrés la majorité de ses combattants. Ce fort a une très grande valeur historique, en particulier pour les mennonites (communauté chrétienne anabaptiste), qui aident parfois à l’entretien des ruines.

																https://www.paraguay-excepcion.com/paraguay-par-regions/photos-fortin-isla-poi															
voir nos photos
Centre Chaqueño pour la Conservation et l’Investigation

Centre Chaqueño pour la Conservation et l’Investigation : le Centre Chaqueño pour la Conservation et l’Investigation (CCCI) se localise en plein centre du Chaco, à 30 km au nord de la capitale régionale Filadelfia. À la base projet (Tagua), il est devenu par la suite un centre d’étude. L’intérêt du CCCI est protéger, développer et promouvoir le territoire, afin de conserver sa biodiversité. Il est possible d’observer trois espèces de pecarí (sanglier sud-américain), symboles du centre. Il est également possible de percevoir d’autres espèces natives comme des tortues chaqueñas, des caïmans, fourmiliers ou bien encore des caméléons et scarabée.

																https://www.paraguay-excepcion.com/paraguay-par-regions/photos-centre-chaqueno-conservation-investigation															
voir nos photos