-->

Voyage Centre et Sud du Paraguay : Cordillère et Paraná

Ce circuit sur mesure vous plonge dans un splendide et insolite pays aux beautés encore si peu explorées: le Paraguay. Au coeur de la jungle, face aux missions jésuites ou dans des villages charmants et insolites, partez à la découverte d’un pays aux splendeurs cachées dont l’histoire, les paysages et la faune qu’ils abritent n’attendent que vous!

JOUR 1 : ARRIVÉE VOL INTERNATIONAL / ASUNCIÓN - VILLA MORA / CARMELITAS

Descriptif le matin : un chauffeur de notre équipe vous accueille à l’aéroport Silvio Pettirossi. Celui-ci vous conduit à votre hôtel. Réunion autour d’une carte à votre hôtel avec l’un de nos responsables opérations.
Descriptif l’après-midi : votre guide se présente à la réception de l’hôtel pour entamer une première visite d’Asunción. Cap dans le quartier de Villa Mora pour visiter le cimetière de la Recoleta. Homonyme du célèbre cimetière de Buenos Aires, l’on y déambule au sein des tombes et mausolées de célèbres personnalités paraguayennes. Vous revenez ensuite dans le quartier de votre hôtel, Carmelitas. C’est l’occasion de découvrir plus en profondeur ce quartier devenu hype et faisant office de nouveau centre d’Asunción avec ses centres commerciaux, ses restaurants de qualités et ses cafés branchés. En s’échappant des grands axes, on retrouve facilement le calme avec des rues pavés de pierres et de belles demeures entourés de jardins verdoyants. Le parc de la Salud peut être l’occasion d’une belle promenade en fin de journée.
Déjeuner : libre. Nous vous suggérons le Café de Aca, dans le quartier de Villa Mora.
Dîner : libre. Nous vous suggérons le restaurant La Cabrera, très bonne parilla.
Nuit : Hôtel Factoria.

JOUR 2 : ASUNCIÓN - VISITE DE LA VILLE / CENTRE HISTORIQUE / LOMA SAN JERONIMO

Descriptif : après le petit déjeuner, vous partez découvrir celle que l’on surnomme la « Mère des villes » fondée en 1537, le jour de l’assomption d’où son nom actuel : Asunción. Avec votre guide, vous prenez la direction du centre historique, la zone la plus vivante et touristique de la ville, pour une découverte des lieux les plus intéressants de ce dernier : la Casa de la Independencia, la Cathédrale Métropolitaine, l’ex-station ferroviaire, le Cabildo, la Manzana de la Rivera ainsi que le sublime Panthéon tout juste rénové. Si vous êtes intéressé par les musées, le centre historique d’Asunción en regorge. Parmi les plus intéressants, nous pouvons citer le musée des beaux-arts, le musée de la mémoire, le musée du Cabildo ou encore le musée Andres Barbero. Après une pause déjeuner, vous vous dirigez vers la flambante neuve costanera où l’on peut profiter des abords du fleuve Paraguay accompagnés d’une très belle plage. De là, la vue est imprenable sur le Palacio Lopez, actuel palais présidentiel et siège du gouvernement. Bombardé et pillé lors de la guerre de la Triple Alliance, il fut rénové en 1894. Du style néo-classique, il reste l’œuvre architecturale la plus emblématique d’Asunción. En fin de journée, direction le quartier le plus ancien d’Asunción se situant derrière le port : San Geronimo. Valparaiso ? Rio de Janeiro ? Et non ! Mais celui que les habitants de la ville appellent de manière affectueuse « San Ger’ » peut effectivement porter à confusion au premier abord. Totalement métamorphosés, les murs et les escaliers ont été peints de toutes les couleurs. Les cafés bohèmes ont désormais pris place et le quartier est devenu un repère d’artistes mais aussi de la jeunesse d’Asunción. N’hésitez pas à vous perdre au sein de ces petites ruelles sinueuses. À noter qu’un mirador vous permet d’obtenir un très beau point de vue sur la ville.
Déjeuner : libre. Nous vous suggérons le restaurant Bolsi, dans le centre historique. Une véritable institution.
Dîner : libre. Nous vous suggérons le restaurant Tierra Colorada, la meilleure table de la ville.
Nuit : Hôtel Factoria.

JOUR 3 : ASUNCIÓN / CAPIATA / YAGUARON / CERRO LEÓN / PIRAYU / SAN BERNARDINO

Descriptif : ce matin, vous partez sur les traces du mythique « Circuito de Oro ». Il s’agit en réalité d’un circuit traditionnel montrant des paysages bucoliques, des villages pittoresques et le riche artisanat de la région. L’aspect historique n’est pas en reste avec de nombreux lieux marqués au fer rouge par la Guerre de la Triple Alliance mais aussi par l’importance des Franciscains au Paraguay, reflétée dans de magnifiques églises. Le parcours commence par la ville de Capiata pour la visite du musée Ramon Elias sur la Guerre de la Triple Alliance et celle du Chaco. Vous vous dirigez ensuite vers Yaguaron, l’une des premières missions franciscaines du pays. Sa magnifique église d’art baroque hispano-guarani, se trouvant au milieu de la place de l’ancienne réduction, est faite d’adobe et de bois. Datant du XVIIIème siècle, elle est sans conteste la plus belle du pays. De là, si le cœur vous en dit, une petite marche permet d’atteindre un oratoire au somment du Cerro Yaguaron pour une belle vue sur les vallées environnantes. Cap ensuite vers le Cerro León, situé sur les hauteurs de Pirayu, où se trouvait un ancien campement des forces armées paraguayennes lors de la guerre de la Triple Alliance. Restauré en 2008, il sert aujourd’hui de musée contenant des armes et des objets retrouvés sur place à la fin de cette terrible guerre. Vous redescendez ensuite vers Pirayu, un petit village colonial et pittoresque assez paisible pour une pause déjeuner dans un restaurant typique paraguayen. À Pirayu, vous découvrez aussi la fabrication artisanale de Ñanduti, une dentelle aussi délicate qu’une toile d’araignée qui lui donnera son nom en Guarani. Au sein de l’ancienne station de train ou encore au sein du village, les femmes paraguayennes vous conteront avec passion la fameuse légende du Ñanduti, qui représente une infinité de couleurs et de motifs (souvent tirés de la nature) et qui trouve place sur les robes de mariées, des sacs, des nappes… En fin d’après-midi, vous faîtes route vers San Bernardino, plus précisément sur ses hauteurs pour rejoindre la Quinta Tatano. Un petit coin de paradis disposant d’une vue inexpugnable sur le lac Ypacarai où vous admirez le coucher du soleil sur ce dernier. Le spectacle est inoubliable lorsque tout se teinte d’orange aux derniers rayons du soleil couchant.
Distance : 85 km de parcours dans la journée.
Déjeuner : libre. Votre guide vous donnera toutes les bonnes adresses sur place.
Dîner : libre. Possibilité sur place à la Quinta Tatano.
Nuit : Quinta Tatano.

JOUR 4 : SAN BERNARDINO – VISITE DE LA VILLE / EXCURSION NAUTIQUE SUR LE LAC YPACARAI / TOBATÍ / CAACUPÉ

Descriptif : après votre petit-déjeuner, vous partez explorer San Bernardino en initiant votre parcours via la place Gral Bernardino Caballero et son curieux « Arbol de la vida », l’emblème de cette cité. La visite se poursuit par la Casa Hassler. Ancien botaniste suisse ayant étudié plus de 8000 plantes au Paraguay, sa maison sert aujourd’hui de musée où sont exposés des meubles, photos et objets des premiers colons allemands arrivés en 1881. Vous partez ensuite admirer l’église Nuestra Senora de Asunción, sainte patronne de la ville. De là, un sentier monte jusqu’à un mirador où la vierge vous attend pour apprécier le beau point de vue sur le lac. Vous empruntez ensuite le mythique escalier peint par des artistes de la ville pour rejoindre la plage de la rotonde, pour une navigation sur le lac Ypacarai à bord de la mythique Lancha Princesa. Depuis cette dernière, vous appréciez un nouveau panorama sur le lac au rythme du célèbre morceau « recuerdos de Ypacarai »… Vous rejoignez l’hôtel del lago, le plus ancien de San Ber’ fondé par les colons allemands en 1888 pour une pause déjeuner. Superbement restauré, il possède un charme fou. Plus qu’un simple hôtel, il reste un important pôle culturel avec de nombreuses expositions et une galerie d’art. Après votre déjeuner, cap sur Tobatí : une petite ville entourée de collines aux formations rocheuses assez amusantes. Surnommée « capitale de l’artisanat paraguayen » vous partez arpenter les rues de la Villa Artesanal avec ses statues et ses masques en bois, chapeaux en fibres de Karanda’y ainsi que ses fameuses poteries. Au retour, vous pouvez profiter du beau point de vue qu’offre le mirador de Tobatí sur les collines environnantes ainsi que la sculpture des « Trois têtes d’indiens » au pied de ce dernier. La journée se termine à Caacupé. C’est dans cette ville que se trouve la Basilique de Caacupé, celle où le Pape François célébra une messe le 11 juillet 2015. C’est aussi au sein de cette dernière que, tous les 8 décembre, s’effectue le plus grand pèlerinage du pays où plus de 1 million de personnes viennent se recueillir au sanctuaire de la Vierge de Caacupé. C’est pour cette raison que Caacupé est considérée comme la Capitale spirituelle du Paraguay. Il est possible de monter tout en haut de cette Basilique où se trouve un mirador, et découvrir, lors de votre montée des escaliers, la fameuse légende de cette Vierge.
Note : navigation non-privée à bord de la Lancha Princesa.
Distance : 51 km de parcours dans la journée.
Déjeuner : libre. Nous vous suggérons fortement le restaurant de l’hôtel del Lago.
Dîner : libre. Possibilité au restaurant de l’hôtel.
Nuit : Hôtel Alta Gracia.

JOUR 5 : CAACUPE / PIREBUY / SAPUCAI / YATAITY / INDEPENDENCIA – SALTO CANTERA

Descriptif : ce matin, départ vers Sapucai que l’écrivain Augusto Roa Bastos décrivait comme « un lieu enchanteur ». Son intérêt se situe dans le quartier de « Villa Inglesa » où se trouve encore aujourd’hui une trentaine de maisons centenaires où vivaient les ingénieurs ferroviaires anglais ainsi que l’ancienne gare (datant de 1890), l’une des plus importantes du pays car c’est ici que se trouvaient les ateliers de maintenance des trains. Aujourd’hui transformés en un musée d’une grande valeur, il équivaut à un voyage dans le temps à l’époque où le Paraguay était l’un des premiers pays du continent à se lancer dans le chemin de fer. Portant le nom de Carlos Antonio Lopez, ancien Président qui lança ce projet, il s’agit d’une véritable mine d’or où l’on trouve de vieilles locomotives, des photos d’archives, des outils etc… La visite se terminant, après avoir jeté un œil au premier viaduc d’Amérique du Sud, vous vous dirigez vers Yataity. Il s’agit d’un village pittoresque et un peu hors du temps avec ses maisons en adobe et ses toits de paille. Il est surnommé « le berceau de l’ao po’i » (vêtement de toile fine en Guarani). Rencontre à la coopérative de la ville avec ces femmes qui travaillent à la fabrication de ces vêtements en coton d’une grande finesse. Vous reprenez ensuite la route, les paysages changent alors radicalement avant l’entrée au sein de la Cordillère d’Yvytyruzy où vous atteignez Independencia au pied du Cerro Akati. Fondée en 1919 par des allemands qui quittèrent leur pays après la première guerre mondiale pour se dédier à l’agriculture, c’est ici que l’on célèbre l’Oktoberfest, la fête de la bière, qui a lieu la dernière semaine d’octobre. En fin d’après-midi vous pouvez partir vous dégourdir les jambes en vous rendant au Salto Cantera, au cœur de la propriété de l’hôtel.
Distances : 71 km de Caacupe à Sapucai, puis 72 km depuis Sapucai à Yataity. Enfin, 26 km de Yataity à Independencia.
Déjeuner : libre. Votre guide vous donnera toutes les bonnes adresses sur place.
Dîner : libre. Possibilité au restaurant de l’hôtel.
Nuit : Hôtel Vista Alegre Natural Resort.

JOUR 6 : INDEPENDENCIA / CERRO AKATI / SALTO SUIZO / INDEPENDENCIA

Descriptif : après votre petit-déjeuner, vous vous dirigez vers celui qui surplombe Independencia : le Cerro Akati. On atteint son sommet depuis une très belle piste en terre praticable en 4×4. La terre rouge contraste avec les paysages verdoyants aux alentours ce qui rend la montée forte agréable. En atteignant le sommet, du haut de ses 650 m, ce dernier offre une vue panoramique sur toute la vallée de Guaira. Vous effectuez ensuite votre redescente vers Independencia pour une pause déjeuner. Après cette dernière, cap sur la plus haute chute d’eau du pays : le Salto Suizo. Avec ses 60 m de hauteur, elle offre un spectacle naturel privilégié au milieu d’une nature luxuriante. Retour à l’hôtel.
Distances et durées : 23 km / 1 heure 30 depuis votre hôtel au sommet du Cerro Akati, puis 25 km / 2 heures depuis le Cerro Akati au Salto Suizo. Enfin, 20 km / 1 heure du Salto Suizo à votre hôtel.
Déjeuner : libre. Votre guide vous donnera toutes les bonnes adresses sur place.
Dîner : libre. Possibilité au restaurant de l’hôtel.
Nuit : Hôtel Vista Alegre Natural Resort.

JOUR 7 : INDEPENDENCIA / CERRO 3 KANDU / INDEPENDENCIA

Descriptif : départ matinal aujourd’hui avec comme objectif le plus haut sommet de la Cordillère d’Yvytyrusu mais aussi du Paraguay, le Cerro 3 Kandu (842 m). Il est recommandé de partir assez tôt le matin pour éviter les fortes chaleurs durant la journée. Certes, loin des plus hauts sommets andins que possèdent le continent sud-américain, depuis le sommet, vous profiterez toutefois de votre déjeuner avec un sublime point de vue sur les vastes plaines verdoyantes environnantes. Après la descente, vous reprenez la route vers Independencia pour rejoindre l’hôtel.
Option de randonnée Cerro 3 Kandu : la randonnée commence par un sentier plat de 1,5 km et se poursuit par une montée de 2,5 km sur un dénivelé positif total de 612 m. Altitude de départ : 230 m. Altitude d’arrivée : 842 m. Compter 2 à 3 heures pour la montée. La moitié pour la descente. Sans difficulté technique. Niveau physique moyen. 14 stations ponctuent la montée et indique votre altitude. La base du Cerro Tres Kandu se trouve à 76 km au sud de Independencia. Accès de la piste par Numi, puis par le village Eugenio Alejandrino Garay situé juste au sud du Cerro Tres Kandu.
Déjeuner : inclus en pique-nique emporté par votre guide au Cerro 3 Kandu.
Dîner : libre. Possibilité au restaurant de votre hôtel.
Nuit : Hôtel Vista Alegre Natural Resort.

JOUR 8 : INDEPENDENCIA / SALTO CRISTAL / YBYCUI / LA ROSADA / PARC NATIONAL YBYCUI / SAN MIGUEL / SAN JUAN BAUTISTA

Descriptif : vous partez en direction du petit village de La Colmena. De là, une piste sableuse de 12 km au milieu des champs de canne à sucre vous conduit au Salto Cristal. Il s’agit d’une des plus belles chutes d’eau du pays de 45 m de hauteur formant une piscine naturelle. Cap ensuite sur le parc national d’Ybycui. Vous visitez tout d’abord la première mine de fer d’Amérique du Sud. C’est l’une des grandes œuvres de Carlos Antonio Lopez, père du Mariscal Francisco Solano Lopez. Elle est le reflet d’une époque prospère au niveau industriel avant la terrible guerre de la Triple Alliance qui débutera en 1864. Sorti de terre en 1856, c’est ici que l’on produisait des ustensiles de cuisine, des outils, des fers à cheval ou encore des grues… Mais, avant toute chose, des armes. Le musée retrace le fonctionnement de cette mine de fer avec une maquette et des objets retrouvés sur place, après 1869, date où les troupes alliées (Argentine, Brésil et Uruguay) détruiront totalement le site. Vous empruntez ensuite une piste de terre pour rejoindre l’autre secteur du parc national Ybycui. Créé en 1973, il s’étend sur 5000 hectares et reste, encore aujourd’hui, le plus visité du pays. Au milieu d’une végétation luxuriante marquée par des orchidées, des broméliacées et de nombreux arbres. Les deux grandes attractions du parc sont toutefois ses deux chutes d’eau : le salto Mina et le salto Guarani. Dans l’après-midi, vous faites route vers la capitale du département de Misiones, San Juan Bautista via San Miguel la « capitale de la laine » où les boutiques des artisans bordent la route principale. En fin de journée, vous rejoignez l’hôtel construit au sein d’une maison des années 1950 consacrée a la vie du guitariste Augustín Pío Barrios « Mangoré », l’un des plus grands artistes de l’histoire du pays. La maison familiale où Pío Barrios effectuera ses premières créations est aujourd’hui un musée se trouvant à deux pas de l’hôtel.
Distances : 100 km de Independencia au Salto Cristal, puis 90 km pour rejoindre le parc national Ybycui depuis le Salto Cristal. Enfin, 124 km du parc à San Juan Bautista.
Déjeuner : Libre. Votre guide vous donnera toutes les bonnes adresses sur place.
Dîner : Libre. Possibilité au restaurant de votre hôtel.
Nuit: Hôtel La Catedral.

JOUR 9 : SAN JUAN BAUTISTA / SAN IGNACIO GUAZU / SANTA ROSA / SANTIAGO / SANTA MARIA DE FE

Descriptif : départ en direction de San Ignacio Guazu, la plus grande ville du département de Misiones. Propre, arborée et peuplée de nombreux oiseaux, elle est restée un peu hors du temps. Ce fut la première mission jésuite du pays (1609) et possède un musée jésuite d’une grande richesse. Ce dernier occupe un magnifique édifice en adobe arborant de sublimes colonnades, offrant une belle perspective. Il reste le plus ancien bâtiment du Paraguay (XVIIème siècle) encore en usage. Il appartient, encore à ce jour, aux jésuites revenus en 1933. Dans ce qui était le collège jésuite, vous trouverez une petite chapelle. Puis, 4 salles thématiques s’ouvrent à vous. Elles présentent des sculptures polychromes du Christ, de saints et d’anges. Du style baroque-guarani, toutes ont été réalisé en cèdre et sont dignes d’un travail d’orfèvre. Vous vous dirigez ensuite vers Santa Rosa, une mission fondée en 1698 et qui abrite une authentique Casa de Indio (la mieux conservée des Treinta Pueblos). Le clocher, construit à l’aide de pierre rouge (itaky), encore original aujourd’hui, vaut lui aussi le coup d’œil. Votre route passe ensuite via la ville de Santiago. Cette petite ville possède le meilleur centre historique urbain-jésuite de toute la région ainsi qu’un musée (Museo Tesoros Jesuiticos) d’une grande valeur archéologique. Les Casas de Indio en adobe bordent la place principale de celle qui fut l’une des plus petites missions jésuites du pays. Votre périple vous mènera ensuite à Santa Maria de Fe, un sublime village où une colonie de singes caraya (hurleurs) a désormais pris place sur la place centrale du village. En plus de ces adorables créatures, le Museo Diocesano de Artes Jesuiticas vous accueille au sein d’une authentique Casa de indio. On y trouve, parmi les plus belles sculptures, de l’art baroque guarani. Santa Maria de Fe fut l’une des plus importantes missions jésuites du Paraguay construite par le Père français, Jacques Ransonnier, en 1669 après un premier échec dû aux attaques répétées des bandeirantes au Brésil en 1630. À noter aussi que Santa Maria de Fe accueilli aussi le grand botaniste français Aimé Bonpland entre 1821 et 1831 à l’époque où il fut emprisonné par le Dr Francia (ancien Président du Paraguay) qui le prenait pour un espion argentin… Un monument rend hommage à Bonpland à côté de l’église, l’école du village porte son nom ainsi qu’un musée inauguré en 2015.
Distances : 31 km de San Juan Bautista à San Ignacio Guazu, puis 21 km de San Ignacio à Santa Rosa, 32 km depuis Santa Rosa à Santiago. Enfin, 56 km de Santiago à Santa Maria de Fe.
Déjeuner : libre. Votre guide vous donnera toutes les bonnes adresses sur place.
Dîner : libre. Possibilité au restaurant de l’hôtel.
Nuit : Santa Maria Hotel.

JOUR 10 : SANTA MARIA DE FE / SAN COSME Y DAMIAN / ENCARNACIÓN

Descriptif : vous prenez la route en coupant la pointe sud du Paraguay, pour rejoindre au bord du fleuve Paraná les ruines de San Cosme y Damian dans le département d’Itapua. Fondée en 1632 par le père Adriano Formoso, sa mission jésuite est la seule à avoir conservé ses deux étages. Ses fresques et statues de bois restent elles aussi parfaitement préservées. Le collège et le cadran solaire de Buenaventura Suarez sont aussi deux immanquables. En début d’après-midi vous arrivez à Encarnación. Surnommée la « Perle du sud », Encarnación est surtout réputée pour accueillir le plus grand carnaval du pays tous les week-ends de l’été austral. Elle fait face à la capitale de la province de Misiones en Argentine, Posadas, située de l’autre côté du Río Paraná. Encarnación possède beaucoup plus d’atouts à faire valoir que sa voisine argentine. Vivante, cosmopolite et festive, elle connaît une transformation sans précédent ces dernières années. L’avenue Costanera, située entre l’ancienne voie ferrée et le fleuve Paraná et a vu fleurir d’immenses plages de sable blond. La « Perle du sud » constitue donc une base idéale pour sillonner les environs et visiter les missions jésuites…
Distances : 115 km de Santa Maria de Fe à San Cosme y Damian. Puis, 83 km de San Cosme y Damian a Encarnación.
Déjeuner : libre. Votre guide vous donnera toutes les bonnes adresses sur place.
Dîner : libre. Possibilité au restaurant de l’hôtel.
Nuit : Hôtel boutique Milord.

JOUR 11 : ENCARNACIÓN / COMUNIDAD GUAVIRAMI / MISSIONS JÉSUITES DE TRINIDAD et JESUS DE TAVARANGUE / ENCARNACIÓN

Descriptif : ce matin, avec votre chauffeur et votre guide, vous quittez votre hôtel pour une journée d’excursion. Cette dernière débute au sein d’une communauté Guarani avec la visite de l’école du village mais aussi du lieu sacré où un chœur vous attend pour que vous puissiez profiter d’une musique traditionnelle. Un moment magique et des rencontres touchantes vous attendent. Puis, direction les ruines de Santisima Trinidad et Jesus de Taravangue, toutes deux classées au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO depuis 1993. Outre leur intérêt architectural et historique, ces missions représentent les initiatives sociales et économiques qui ont accompagné la christianisation du bassin du Río de la Plata par la Compagnie de Jésus aux XVIIe et XVIIIe siècles. Situées à environ 10 km l’une de l’autre, ce sont les missions les mieux préservées de la région. Cap tout d’abord vers la réduction de Trinidad. Pensée par le prêtre Juan de Anaya, elle fut construite en 1712. Elle reste la plus ambitieuse des missions, avec son ensemble de bâtiments couvrant une superficie d’environ 8 ha qui comprenait 3 élevages, 2 plantations de maté, des champs de cannes à sucre, un moulin ou encore des ateliers réputés pour le travail du bois et la confection d’instruments de musique. De son côté, la grande paroisse de pierre (de 58 m de long sur 11m de large) comportait un dôme et une élégante décoration. On peut toujours sillonner ses vestiges de la place centrale, de l’école, du cloître, des cimetières, des potagers, du beffroi et des maisons des autochtones. La crypte étant quant à elle inaccessible, l’on peut se consoler avec la visite de l’une des deux sacristies où un petit musée abrite encore de belles pièces. De surcroit, une deuxième église, plus ancienne, subsiste et depuis son clocher (dénommé Torre de Atalaya), qui fait office de Mirador, l’on peut apercevoir par temps clair les missions voisines de Jesus de Tavarangue. De là, la vue est imprenable. Après une pause déjeuner, un court déplacement s’impose pour se rendre à la mission de Jesus de Tavarangue. Cette structure urbaine demeure sous forme de ruine archéologique. Cette réduction est d’abord fondée en 1685 sur les bords du Río Monday avant d’être déplacée à son emplacement actuel en 1758. À partir de cette date, son impressionnante église s’érige mais elle restera inachevée en raison de l’expulsion des jésuites en 1767. Elle aurait dû être la plus imposante de toute la région avec 70 m de long sur 24 m de large et trois entrées principales. En rayonnant à Jesus de Tavarangue, on peut toujours distinguer la grande place, les demeures des pères jésuites et des caciques guaranis, la prison, le verger, le cimetière mais aussi l’école rattachée à l’église. Les imposants piliers centraux sont restés intacts et devaient servir à soutenir le futur toit. Mais ce qui surprend le plus reste l’association de différents styles, notamment le style mudéjar (christiano-arabe) avec ses arches trilobées. Son portail s’inspirant même de la mosquée de Cordoba en Espagne. Jesus de Tavarangue diffère donc, architecturalement parlant, des autres missions que vous pourrez admirer au Paraguay. En fin de journée, vous profiterez même au sein de cette réduction d’un show-spectacle avec une communauté guarani, accompagné d’une technologie 3D pour parcourir la mission. Un moment magique et inoubliable.
Distances : 45 km d’Encarnación à Trinidad. Puis 12 km pour rejoindre Jesus de Tavarangue et 56 km de Jesus de Tavarangue à Encarnación.
Déjeuner : libre. Votre guide vous donnera toutes les bonnes adresses sur place.
Dîner : libre. Nous vous suggérons le restaurant Novo Rodeio à Encarnacion.
Nuit : Hôtel boutique Milord.

JOUR 12 : ENCARNACION / SANTA RITA / PRESIDENTE FRANCO / SALTO DEL MONDAY / HERNANDARIAS

Descriptif : après votre déjeuner, vous prenez la route en direction de Presidente Franco, situé à l’est du pays dans le département Alto Parana. Votre trajet passe par la ville de Santa Rita. Cette dernière sera l’occasion d’un arrêt étonnant au « Tunnel d’arbres », une formation naturelle qui attisera votre curiosité. Puis, découverte du Salto Monday. Il s’agit d’une sublime chute d’eau de plus de 40 mètres de hauteur au milieu d’une végétation luxuriante qui caractérise la forêt Atlantique du département d’Alto Parana. Au milieu du parc de 9 hectares, des sentiers permettent d’accéder aux différents miradors au-dessus et en dessous du Salto Monday. Vous partez ensuite au nord de Presidente Franco via Ciudad del Este, la plus grande zone franche d’Amérique du Sud pour rejoindre le musée de la Tierra Guarani situé dans la charmante ville d’Hernandarias. Il s’agit d’un musée interactif équipé d’outils multimédias modernes permettant une première prise de contact ludique avec le Paraguay, sa culture et son mode de vie. Le musée possède également des pièces archéologiques et des archives audiovisuelles où les guaranis évoquent leur vision du monde. L’art guarani est aussi au rendez-vous et permet de saisir l’importance de cette communauté indigène dans la société actuelle paraguayenne.

Distances : 290 km / 4 heures depuis Encarnacion à Presidente Franco incluant les petits détours du Salto del Monday et du musée. 16 km vous séparent de Monday à Hernandarias.
Déjeuner : libre. Possibilité à la brasserie du Salto del Monday.
Dîner : libre. Possibilité au restaurant de l’hôtel.
Nuit : Hôtel Boutique Casa Blanca.

JOUR 13 : HERNANDARIAS / BARRAGE D’ITAIPU / YGUAZU / CAAGUAZU / CORONEL OVIEDO / ASUNCION

Descriptif : Ce matin, cap sur Itaipu. Ce barrage est la plus grande centrale hydroélectrique du monde, juste après celle des trois gorges en Chine. Cela lui vaut d’être inclus dans le classement des sept merveilles du monde technologique par la revue américaine Popular Mechanics à l’instar du Tunnel sous la Manche ou encore le Canal de Panama ! Une visite de 1h environ est donc nécessaire pour comprendre son fonctionnement et son histoire. Les vendredis et samedis soir, il est même possible d’assister à l’illumination du barrage précédé d’un spectacle musical. Avec votre guide, vous faîtes route en direction de la capitale du Paraguay, Asuncion. Sur le chemin, arrêt suggéré à Yguazu, plus grande colonie japonnaise du pays ou vous pourrez profiter du musée de Los Inmigrantes. Après avoir traversé Caaguazu et Coronel Oviedo, vous retrouvez votre hôtel pour un moment de détente bien mérité.

Distance :  6 km de l’hôtel jusqu’au barrage Itaipu. Puis 334 km / 6 heures de route entre Hernandarias, Itaipu et Asuncion.
Déjeuner: libre. Votre guide vous donnera toutes les adresses possibles en route
Dîner : libre. Nous vous suggérons le restaurant Mburicao.
Nuit : Hôtel Factoria.

JOUR 14 : ASUNCIÓN / VOL INTERNATIONAL

Descriptif : jusqu’au départ pour l’aéroport, la journée peut être consacrée à la poursuite de la découverte de Asunción et/ou selon votre souhait, à du shopping. À l’heure prévue, un chauffeur vient vous chercher à l’hôtel pour vous emmener à l’aéroport international d’Asunción. Après ces nombreuses aventures et rencontres qui vous auront marqué, vous vous apprêtez à laisser derrière vous le Paraguay. La tête collée à votre hublot, regard pensif et évasif, vous vous demandez si ce voyage, un peu en dehors du temps, était bel et bien réel. Vous voyez redefiler, non sans émotion, ces lieux et ces visages souriants rencontrés durant ces dernières semaines.
Durée : compter 30 à 40 minutes / 1 heure 30 depuis votre hôtel à l’aéroport d’Asuncion.
Déjeuner : libre.
Dîner et nuit : dans l’avion.