-->

Safari photographique animalier dans le Chaco paraguayen

Ce circuit est un voyage authentique qui permet de faire découvrir le grand Chaco paraguayen aux amoureux des animaux et de la flore. C’est l’histoire d’une rencontre avec une population dédiée à la terre et d’une faune et d’une flore exceptionnelles !

JOUR 1 : VOL INTERNATIONAL / ARRIVÉE À ASUNCIÓN

Descriptif : vous êtes attendu à l’aéroport international d’Asunción par l’un de nos chauffeurs. Après installation à l’hôtel, votre guide se présente à vous pour une découverte de la capitale paraguayenne. Nous vous proposons de visiter tout d’abord le centre historique où se concentrent le patrimoine colonial et plusieurs musées dont La Casa de La Independencia, le musée de la Estación de Ferrocaril et le musée des Beaux-Arts. Si vous vous intéressez à l’histoire du pays, le musée Militaire est incontournable. Dans le berceau historique de la ville, votre parcours passe par le Cabildo et Le Panthéon national des Héros. N’hésitez pas faire le tour du Palacio de Lopez pour découvrir l’autre façade. De là débute la promenade du Río Paraguay appelée « Costanera ».
Durée : 30 à 45 minutes de l’aéroport à l’hôtel, selon la circulation.
Déjeuner : libre. Nous vous suggérons le restaurant Lo de Osvaldo situé dans le Centre.
Dîner : libre. Nous vous suggérons le restaurant Pozo Colorado situé dans le quartier San Blas.
Nuit : Hôtel Crowne Plaza.

JOUR 2 : ASUNCIÓN / VILLA HAYES / POZO COLORADO / ESTANCIA ESMERALDA

Descriptif : à l’heure convenue votre chauffeur se présente à la réception de l’hôtel. Vous sortez d’Asunción, traversez le Río Paraguay et foncez sur la ville de Villa Hayes, dite la « Puerta del Chaco Paraguayo ». En 1855 ce hameau fut le lieu d’installation de 400 émigrés français de Bordeaux. Peu avant le village de Pozo Colorado, votre chauffeur vire et vous vous enfoncez dans une végétation dite « monte bajo » (basse forêt) composée d’épineux, algarrobos (caroubier), timbós, quebrachos coloradso et guayacánes (gaïac)… Vous enjambez plusieurs rivières et faite fuir au passage des centaines d’aigrettes. Dans les pâturages les vaches vous observent à l’ombre des célèbres palmiers caranday. Après l’ouverture d’une bonne dizaine de barrières vous arrivez enfin au « Casco » de l’estancia Esmeralda. Après l’installation et un succulent « locro de aroz », il est l’heure de se lancer dans un premier safari photographique animalier.

L’estancia Esmeralda est une propriété d’élevage de 14 000 hectares située en plein cœur du Chaco Humide. Ses terres sont traversées par des méandres de rivières et parsemées de lagunes, lieux de prédilection d’une impressionnante faune aquatique aussi bien mammifères, crocodiliens, qu’aviaire. 30% de ses terres sont intouchées. En 1973 le Gouvernement Paraguayen fait voter la « Loi Forestière » imposant aux propriétaires de laisser 25% de leurs terres sous forme de forêt naturelles et natives. En outre, chaque 10 hectares doivent être brodés d’une bande de 100 mètres de forêt, bouclier contre le vent et pour se préserver de l’érosion des sols. La pression de l’activité humaine se fait forte, mais cette loi a sans doute permis de sauvegarder un équilibre entre l’exploitation des terres et le monde végétal et animal.  C’est au 400 mm que vous allez vous régaler pour photographier le râle ypécaha, le jacana noir, la conure nanday, le guira cantara, le tyran des savanes, le toucan toco… 250 espèces d’oiseaux vivent ou font étape sur les terres de l’estancia Esmeralda. La maison compte 5 chambres avec salle de bain privée.
Durées et distances : 238 km / 3 heures 30. Et 15 km de piste / 30 minutes pour atteindre l’estancia.
Déjeuner et dîner : inclus à l’estancia Esmeralda.
Nuit : Estancia Esmeralda.

JOUR 3 : ESTANCIA ESMERALDA

Descriptif : vous avez le choix du mode de déplacement pour la poursuite de votre safari photographique animalier, soit le cheval, le buggy ou la marche. Le cheval est un excellent moyen pour s’approcher de la faune car son odeur prédomine sur celle de l’humain. Le buggy est bruyant, mais il va partout et est sans doute plus pratique pour photographier. Il est enfin possible de rester poster au bord d’une lagune et dans ce cas nous le recommandons à l’aube. Les animaux emblématiques qu’il est assez aisé d’apercevoir sont le fourmilier géant (ou tamanoir), le petit fourmilier (ou tamandua), mais aussi différentes espèces de tatous. Le Tamandua, d’une quarantaine de centimètres de hauteur, est drôle et bien sympathique, il n’hésite pas à se dresser face à vous et à écarter les pattes pour vous faire peur. Vous serez rapidement rassasiés de capibaras appelés localement « carpinchos ». Il est présent, mais plus difficile à apercevoir, le tapir. Perché sur ces hautes pattes, il est l’un des animaux les plus curieux, le loup à crinière (aguará guazú)… Enfin, les marais qui entourent les bâtiments de l’estancia regorgent de yacarés, sorte de caïmans mesurant de 1 à 3 mètres. Dans l’ensemble du Pantanal Paraguayen, on estime sa présence à plus de 10 millions d’individus !
À l’estancia Esmeralda une dizaine de gauchos s’occupent de 6500 têtes de bovins. Libre à vous de les accompagner dans leur labeur quotidien !
Déjeuner et dîner : inclus à l’estancia Esmeralda. Le Puchero est la spécialité de la maison.
Nuit : Estancia Esmeralda.

JOUR 4 : ESTANCIA ESMERALDA / FILADELFIA / CENTRE CHAQUEÑO POUR LA CONSERVATION ET L’INVESTIGATION - FORTÍN TOLEDO

Descriptif : votre route reprend vers le nord et le Chaco Seco. Les ceibas speciosas (palo borracho) et tabebuias (lapacho amarillo) bordent la route. Votre chauffeur vous propose de partager le « tereré » qui se déguste avec de l’eau bien froide, contrairement au maté traditionnel. On y ajoute souvent des herbes aromatisées ou médicinales comme la verveine, le sasep, le begonia cucullata, le burrito, le cocú ou encore des feuilles de salsepareille… De petits stands au bord des routes proposent leurs herbes. Chacun a ses préférences, ce qui fait différent chaque tereré.
Vous traversez la ville de Filadelfia, berceau de la communauté mennonite paraguayenne. Puis, vous encapez une série de pistes pour rejoindre le « Centre Chaqueño pour la Conservation et l’Investigation ». Ivan vous accueille et pendant l’installation, votre cuisinière prépare le déjeuner. Association à but non lucratif, le projet « Taguá » a pour objectif d’étudier les projets et programmes qui promeuvent le développement durable, la santé et la conservation des espèces de flore et faune qui habitent ou transitent par le territoire Paraguayen. Le centre accueille aujourd’hui une soixantaine de pécaris répartis en trois espèces : le pécari à collier, le pécari tagua et le pécari à lèvres blanches. Le tagua en particulier est menacé car il ne s’adapte pas à la détérioration de son habitat naturel.  Il resterait aujourd’hui moins de 5000 spécimens dans le Chaco Seco. Le CCCI c’est aussi un terrain sauvage de 140 hectares. Vos hôtes vous invitent à partir en 4×4 pour aller relever les caméras infrarouges installées aux endroits stratégiques. Le soir venu, quelle surprise de découvrir sur l’écran que les alentours de votre cabane sont fréquentés par des pumas, cerfs, tapir, agoutis, tamanoirs …
Votre lieu de villégiature est aussi un lieu historique. À quelques centaines de mètres de votre cabaña se trouve le fortín de Toledo. Ce haut lieu fut en 1933 l’objet d’une dure bataille entre boliviens et paraguayens pendant la guerre du Chaco (1932-1935). Il en reste encore aujourd’hui des tranchées et abris tous-terrains… et un cimetière.
Durées et distances : 232 km / 3 heures 30 jusqu’à Filadelfia. Puis 35 km de piste / 40 minutes pour atteindre le CCCI.
Déjeuner et dîner : inclus au centre CCCI, avec cuisinière privée.
Nuit : Centro Chaqueño para la Conservacion e Investigacion.

JOUR 5 : CCCI / FILADELFIA

Descriptif : nous vous proposons un lever de très bonheur pour vous rendre en 4×4 à une petite lagune située à l’extrémité de la réserve. Postés et camouflés, vous devriez pouvoir observer de nombreux oiseaux et mammifères. Après le déjeuner, l’un de vos hôtes vous accompagne jusqu’à Filadelfia. Dans l’après-midi, nous vous suggérons la visite libre de 3 petits musées situés juste en face de l’hôtel : le musée de la Colonia Koloniehaus, objets et souvenirs des premiers colons de la région dans une très belle maison coloniale ; le musée scientifique Jakob Unger, collections entomologiques et taxidermiques des animaux du Chaco ; et le musée Menno Simons-Hof qui raconte l’histoire de la communauté Mennonites du Chaco Paraguayen. Il est temps de faire un plongeon dans la piscine de l’hôtel car la journée a été chaude !
Durée et distance : 35 km de piste / 40 minutes pour atteindre Filadelfia.
Déjeuner : inclus au centre CCCI, avec une cuisinière privée.
Dîner : libre. Possibilité au restaurant de l’hôtel Florida.
Nuit : Hôtel Florida.

JOUR 6 : FILADELFIA / LAGUNA CHACO LODGE / FILADELFIA

Descriptif : votre nouveau chauffeur-guide se présente à la réception de l’hôtel. Cette-fois-ci nous vous emmenons à la Laguna Chaco lodge. Il s’agit d’une réserve naturelle privée de 2500 hectares. Son écosystème appartient à l’ensemble humide du Riacho Yacaré Sur déclaré site Ramsar. Toutes ces lagunes sont connectées entre elles de manière sous-terraines : la Laguna Capitán, Laguna Yacaré, Campo Esperanza, Campo María et la Laguna Salada, la plus grande. Elles sont connues pour accueillir une grande quantité d’oiseaux. On y dénombre par exemples, 25 000 phalaropes de Wilson, 4000 bécasseaux à croupion blanc, 3000 bécasseaux à poitrine cendrée. Le flamant du Chili, lui, est toujours présent (phoenicopterus chilensis).
Durées et distances : 110 km / 3 heures 30 jusqu’à Filadelfia. Puis 35 km de piste / 40 minutes pour atteindre le CCCI. Et retour.
Déjeuner : inclus en pique-nique apporté par votre guide.
Dîner : libre. Possibilité au restaurant Grill Girasol, proche de l’hôtel Florida.
Nuit : Hôtel Florida.

JOUR 7 : FILADELFIA / LOMA PLATA / VOL PRIVÉ / BAHIA NEGRA / ESTACIÓN TRES GIGANTES

Descriptif : à l’heure convenue, un chauffeur de notre équipe se présente à vous pour vous emmener à l’aérodrome de Loma Plata. Vous vous envolez à l’aube. Vous survolez le Pantanal Paraguayen et prenez alors toute la mesure de son immensité. À cheval sur la Bolivie, le Brésil et le Paraguay le Pantanal est la zone humide la plus vaste de la planète. Vous apercevez enfin le Río Paraguay puis la piste de Bahia Negra, une petite bourgade du bout du monde. Une personne de l’association Guyra Paraguay vous accueille et vous emmène à l’embarcadère. Au survol succède la navigation. Le bateau zigzague entre les jacinthes d’eau ou aguapés… Après 1 heure environ, vous empruntez le bras du Río Negro. Il reste peu de temps pour apercevoir le grand bâtiment tout en bois de la Station Tres Gigantes. Une bière fraîche est la récompense de ce long trajet pour atteindre dans le parc national Río Negro. Inaugurée en 2008 la Station se situe en bordure de 15 000 hectares de réserve. Elle s’est donnée pour mission de conserver et de promouvoir l’usage durable de la diversité biologique, avec une emphase sur les oiseaux.
Type d’appareil : beechcraft 58 Baron bimoteur.
Durées et distances : entre 1 heure et 1 heure 15 de vol de Loma Plata et Bahia Negra. Puis 40 km / 1 heure 30 environ de navigation de Bahia Negra à la Estación Tres Gigantes.
Déjeuner et dîner : inclus à la Station Tres Gigantes, avec une cuisinière privée. Ses spécialités le guiso de fideos et le pacú aux pommes de terre en robe de chambre !
Nuit : Estación Tres Gigantes.

JOUR 8 : ESTACIÓN TRES GIGANTES

Descriptif : le centre comprend 3 sentiers de 1000 à 1250 mètres chacun. Sur le sentier « Tatú Carreta » en particulier vous pouvez observer le singe hurleur noir, mais aussi le tití del Chaco. De toute évidence ce sont les oiseaux qui s’imposent à vous, le ara à collier jaune car c’est le plus bruyant Mais aussi la conure à joues vertes. Le colibri hirondelle est tellement concentré dans sa chasse aux insectes qu’il ne prête pas attention à vous. L’oriole à dos orange attire l’attention par ses couleurs. Vous ne regarderez plus les tyrans quiquivis, les paroares à bec jaune ou les paroares huppés, tant il y en a. Le martin-pêcheur à ventre roux est très difficile à prendre en photo car il ne reste jamais en place. Le batara rayé et le La bécasse à bec étroit sont encore de merveilleuses rencontres.
Une des activités de la Station est la pêche. Il ne faut pas être un crac pour sortir un pacú ou un  surubí tout deux succulent à manger.
Déjeuner et dîner : inclus à la Station Tres Gigantes, avec une cuisinière privée.
Nuit : Estación Tres Gigantes.

JOUR 9 : ESTACIÓN TRES GIGANTES

Descriptif : possibilité de partir en safari nautique le long des rives du río Negro. C’est alors davantage les oiseaux aquatiques que vous observez, mais aussi l’iguane vert, la loutre géante, le yacaré …. Et pourquoi pas l’anaconda. Su la berge bolivienne, il est courant d’apercevoir des cerfs de marais !
Déjeuner et dîner : Inclus à la Station Tres Gigantes, avec une cuisinière privée.
Nuit : Estación Tres Gigantes.

JOUR 10 : ESTACIÓN TRES GIGANTES / BAHIA NEGRA/ VOL PRIVÉ / ASUNCIÓN

Descriptif : il est hélas l’heure de descendre au ponton avec vos valises et d’embarquer à destination de Bahia Negra. En vous promenant dans les rues de ce village, vous vous demandez comment s’approvisionnent ses habitants pendant les mois de pluies, époque où, ni les avions, ni les voitures ne parviennent jusque-là. Un seul bateau, une fois par semaine fait le trajet depuis la ville de Concepción, l’Aquidabán. Départ de Concepción le mardi à 11h00 et arrivée à Bahía Negra le vendredi matin, après une trentaine d’arrêts !
À Bahía Negra, vous êtes amené à l’aérodrome où votre aéronef devrait atterrir d’un instant à l’autre. Il est encore temps s’inspecter la piste pour vérifier qu’aucun cheval ou autre animal insouciant ne traîne par là. À Asunción un chauffeur vous accueille et vous conduit à l’hôtel.
Type d’appareil : beechcraft 58 Baron bimoteur.
Durées : entre 1 heure 30 et 2 heures 30 de vol selon les conditions aérologiques de Bahia Negra à Asunción. À Asunción, 30 minutes de transfert jusqu’à l’hôtel.
Déjeuner : nous vous suggérons le restaurant O Gaucho, Churrasqueria, situé dans le quartier Recoleta.
Dîner : nous vous suggérons les restaurant Tierra Colorada Gastro situé dans le quartier Madame Lynch.
Nuit : Hôtel The Hub.

JOUR 11 : ASUNCÓN

Descriptif : à l’heure convenue votre guide vous retrouve pour poursuivre la découverte de la capitale paraguayenne. Le musée le plus remarquable de la capitale est un musée privé, « Museo del Barro » situé dans le quartier Isla de Francia. C’est aussi dans cette zone où les ‎« asuncenos » viennent acheter leurs fleurs et plantes vertes. Ces dernières ne poussent pas à la campagne mais tout simplement de cette immense superficie verte, en plein centre de la capitale ! De fait, à Asunción, on est saisi par l’importance des espaces verts et par tous les jardins qui entourent les habitations et immeubles. Si vous voulez explorer un quartier chic, choisissez non loin de là, Las Carmelitas et Manora. Les boutiques de mode et restaurants branchés s’y succèdent. Nous vous recommandons enfin la visite de l’église de Santísima Trinidad déclarée au patrimoine Culturel de l’Humanité. Pour boucler la journée nous vous proposons la visite du quartier bohème de San Jeronimo. Maisons peinturlurées, sculptures et objets de brocantes, rues étroites, escaliers colorés, bars jazzy… Une ambiance d’artistes !
Déjeuner : libre. Nous vous suggérons le restaurant Bistrot La Parisienne situé dans dans le quartier Las Carmelitas.
Dîner : libre. Nous vous suggérons le restaurant La Cabrera situé dans le quartier San Jorge.
Nuit : Hôtel The Hub.

JOUR 12 : ASUNCIÓN / VOL INTERNATIONAL

Que faire le matin ? Il reste peu de temps pour quelques emplettes, dentelles ñandutí, hamac paraguayen, couverture de lit, poncho gaucho, pot à maté, chapeaux en fibres de palmier pindó ou de karanda’y, sculptures en bois de guayacán ou palo santo…
Descriptif : à l’heure convenue votre chauffeur se présente à vous et vous conduit à l’aéroport international Silvio Pettirossi situé dans la commune de Luque.
Durée : 30 à 40 minutes de transfert vers l’aéroport.