-->

Les reptiles du Paraguay

Le climat subtropical du Paraguay est un environnement idéal pour de nombreux reptiles.

       
Reptiles du Paraguay, caiman

Le caïman yacare – Yacare negron ou overo – Caiman latirostris

Le caïman yacare ou plus communément appelé le caïman du Paraguay est issu de la même famille que le caïman à lunette. Originaire d’Amérique du Sud, il se trouve dans les eaux douces, où la végétation aquatique est abondante. Il peut mesurer jusqu’à 3 mètres et peser entre 25 et 60 kilos. Le caïman du Paraguay est un grand carnivore, qui consomme principalement du poisson et des invertébrés (mollusque, escargots). La femelle est très protectrice et reste auprès de ses œufs durant toute la période d’incubation qui est de 90 jours, sans jamais les quitter. Cette espèce a pourtant la réputation d’être un reptile qui mange ses propres enfants. Les mères ont l’habitude de mettre dans leurs bouches après l’incubation les petits afin de les transporter jusqu’à l’eau. Les caïmans yacare ont une espérance de vie allant de 30 à 40 ans.

																					
Yarará grande, Urutu ou Víbora de la cruz latin Bothrops alternatus, Paraguay

Yarará grande – Urutu ou Víbora de la cruz – Bothrops alternatus

Il s’agit d’un serpent venimeux vivipare, qui peut mesurer jusqu’à 170 centimètres de longueur. Son venin, bien que rarement mortel, peut causer des dommages importants sur la zone de la morsure.  On le trouve dans le nord de l’Argentine, en Uruguay, au Paraguay et au Brésil, où il peuple les zones humides et les terrains marécageux, ainsi qu’en bordure des cours d’eaux et dans les zones végétalisées. Au Paraguay, il vit surtout sur les bords du Paraná et dans le Chaco. Le yarará grande adulte se nourrit de petits mammifères, des rongeurs notamment, qu’il trouve autour des zones habitées, où il se réfugie parfois. Les petits, quant à eux, restent en général près des cours d’eaux. Leur nombre par portée peut aller de 10 à 18 !

																					
Tortue charbonnière à pattes rouges (Chelonoidis carbonaria)

La tortue charbonnière – Tortuga de patas rojas – Chelonoidis carbonaria

La tortue charbonnière à pattes rouges se distingue de sa cousine la tortue charbonnière à pattes jaunes. Elle est originaire d’Amérique du Sud et évolue dans un environnement humide. On la rencontre principalement dans les bassins fluviaux, les lisières ou encore les savanes humides. Cette espèce se caractérise par des aréoles jaune, orange ou rouge sur ses pattes et son visage. Sa carapace est allongée et lisse, avec une couleur plutôt sombre d’où le nom de tortue charbonnière. Beaucoup des tortues à pattes rouges sont situées dans le Gran Chaco. Elles mesurent généralement entre 25 et 40 centimètres et peuvent peser jusqu’à 50 kilos.

Ce reptile est omnivore et se nourrit principalement de plantes et de fruits. Il apprécie également les escargots et les limaces. Le seul prédateur auquel la tortue charbonnière peut être confrontée à l’âge adulte est le jaguar. Après s’être reproduit la femelle va chercher un lieu où cacher ses œufs qui vont par la suite être enterrés pendant 6 mois. Bien que les chances de survie soient minces pour les jeunes tortues, leur espérance de vie peut atteindre les 50 ans une fois adulte.

																					
Tortuga chaqueña Paraguay

Tortuga chaqueña – Chelonoidis chilensis

La tortue chaqueña est une espèce qui vient d’Amérique du Sud et plus particulièrement de la région du Gran Chaco. Cette tortue terrestre est herbivore et se nourrit de fruits sauvages, d’herbes et de cactus. Elle peut mesurer jusqu’à 20 cm. Du fait de sa petite taille, elle est la proie de nombreux prédateurs comme les félins, les gros lézards ou encore certains oiseaux. Les tortues se reproduisent pendant les mois de novembre et décembre et pondent de janvier à mars. Les jeunes naissent ensuite après une période d’incubation qui varie entre 12 et 14 mois. Cette espèce de tortue peut vivre jusqu’à l’âge de 35 ans.

																					
Tégu rouge, Paraguay

Tégu rouge – Tupinambis rufescens

Le tégu rouge est une espèce de sauriens de la famille des Teiidae. Cet animal d’Amérique Sud est très présent dans la région orientale de la Bolivie, au centre-nord du Paraguay et au nord du Brésil. Ce gros lézard terrestre est souvent observé dans les forêts, la pampa ou encore dans les montagnes. Il est aussi possible de l’observer dans les cours d’eau ou dans les marécages. Le Tégu rouge est un des plus gros lézards terrestres du monde. Il peut mesurer jusqu’à 140 cm et peser presque 10 kilos. Les femelles sont souvent plus petites que les mâles. Cet animal peut vivre jusqu’à l’âge de 15 ans. Le tégu rouge est omnivore, il mange des fruits, des graines, des poissons, des oiseaux, des petits mammifères…

																					
Iguane vert, reptile du Paraguay

Iguane vert – Iguana verde – Iguana iguana

L’iguane vert est un reptile de la famille des Iguanidae. Sa tête est étroite, avec un museau arrondi vu de face, et pointu lorsqu’il est de profil. Il a de grands yeux aux pupilles elliptiques, des pattes robustes dotées de griffes puissantes. Il se caractérise par la haute crête d’écailles dorsales qui se dressent au sommet de son dos, depuis le cou jusqu’à la queue. L’iguane commun peut mesurer jusqu’à 2 m de long, et 30 à 40 cm de haut pour les mâles, contre 10 cm de haut pour les femelles. Son poids quant à lui, peut dépasser les 15 kg. Sa peau est verte, mais sa couleur évolue en fonction de son âge. Herbivore, l’iguane vert vit au Paraguay dans le Pantanal. Il vit principalement dans les forêts tropicales et les mangroves, mais aussi dans les zones arides et semi-arides, jusqu’à 1000 mètres d’altitude.