-->

Parcs et réserves de la région Noreste

Le Noreste compte de nombreux parcs et réserves naturelles qui abritent une flore et une faune uniques.

Parc national Cerro Corá

Parc National Cerro Corá

Le parc national Cerro Corá est situé dans le département Amambay dans le Nord-Est paraguayen, proche de la frontière brésilienne. Crée par décret en 1976, c’est une réserve naturelle, mais aussi un site culturel et historique car la zone fut la scène de la dernière bataille de la Guerre de la Triple Alliance le 1er mars 1870. Des monuments à la mémoire de cet évènement sont érigés dans le parc. Ce dernier est entouré de petites montagnes qui forment la Cordillère del Amambay. Des grottes portent des inscriptions qui sont datées entre 1300 et 800 avant J-C.

																					
Laguna Blanca, Noreste, Paraguay

Réserve Naturelle Laguna Blanca 

La Réserve Naturelle Laguna Blanca est une aire protégée d’environ 800 hectares. Située à 270 km d’Asunción, elle serait la plus visitée du Paraguay. Au sein de cette réserve se trouve la Laguna Blanca, déclarée monument naturel en 2010. Exceptionnelle par sa situation géographique, elle se place au cœur de trois éco-régions : le bosque Atlántico del Alto Paraná, le Cerrado et le Chaco humide. La rencontre entre ces trois biotopes semble être unique au monde. Également déclarée Important Bird Area par Birdlife International, l’on peut y observer près de 300 espèces d’oiseaux dont entre autres, le paroaré huppé. En été, la Laguna Blanca est très appréciée des Paraguayens. De nombreuses randonnées équestres et activités nautiques sont proposés (pédalo, kayak…) et des zones de barbecues sont mises à disposition. De ses 150 hectares et avec ses 15 mètres de profondeur à son maximum, ce lac naturel offre des plages de sable blanc et des eaux transparentes atteignant les 25 degrés aux plus beaux jours.

																					
Mbaracayu, Paraguay

Réserve Naturelle del Bosque Mbaracayu 

Reconnue en 2000 comme la première réserve de la biosphère du Paraguay par l’UNESCO, la Réserve Naturelle del Bosque Mbaracayu d’environ 65 milles hectares a été crée en 1991. Réserve privée, elle est constituée par deux écorégions presque restées intactes : la forêt Atlantique du Haut Paraná et le Cerrado. Ces derniers offrent une diversité animale (jaguar, puma, fourmilier, tapir…) et végétale riches. Le site est également le lieu d’habitat de la faune aviaire dont de nombreuses espèces d’oiseaux en voie d’extinction comme l’aigle harpie ou le guyrá ampaná. Dès sa création, la communauté indigène des Achés habitent les lieux, où ils pratiquent la cueillette et la chasse traditionnelle à l’arc. Ce n’est autre que la fondation Moisés Bertoni qui finance, gère et conserve la biodiversité et les cultures traditionnelles présentes au sein de cette réserve. Plusieurs randonnées existent à travers des sentiers bien entretenus et entre la découverte des cultures indigènes, le canoë et le rappel, nombreuses sont les options possibles !