-->

Photographes du Paraguay

Ces photographes qui font sensation au Paraguay.

Juan Britos, couverture de son ouvrage  »De cara al Chaco, nativos del chaco paraguayo »

Juan Britos

Jean Britos, un photographe paraguayen engagé auprès de la communauté indigène pour faire valoir leurs droits et leur culture.

Juan Britos commence sa carrière de photographe dans les années 90. Au début, il travaille dans un studio de photosynthèse à Asunción. Quelques années après il devient reporter graphique dans les journaux nationaux tels que Nación, El Dia ou encore Última Hora. C’est ensuite en 1992 qu’il commence ses projets sur les communautés autochtones. Il se lance comme photographe indépendant, avec pour but de mettre en lumière les indigènes du pays. Il parcourt le Paraguay pour rencontrer les différents peuples. Ce travail permet d’honorer et de représenter leurs traditions,  ainsi que leurs coutumes. Très engagé auprès de ces populations, le photographe investi tout son temps auprès d’eux. Entre 2005 et 2011, il continue d’exercer son métier, et donne des cours dans plusieurs grandes universités au Paraguay.

Pour consulter son blog : https://juanbritosfotografias.blogspot.com/

																					
Juan Carlos Meza cc Facebook Juan Carlos Meza

Juan Carlos Meza

Juan Carlos Meza est un photographe, reporter d’images et éditeur graphique paraguayen, mais il se considère avant tout comme un artiste. Né en avril 1965, il s’initie très jeune à la photographie. En 1980, Meza expose pour la première fois ses travaux dans une série intitulée Jeans. Mais c’est en 1985 qu’il crée sa notoriété, à travers son exposition Visiones del Caos. Il s’agit d’une série de photographies en noir et blanc colorisées à la main, qui est primée comme étant la meilleure exposition de l’année.

En 1989, il commence à travailler au journal ABC Color, dont il devient, en 1998, le chef du département d’édition photographique. Il y travaille toujours actuellement. C’est là qu’en travaillant dans le département de photochromie, il manie la première machine de publication assistée par ordinateur (PAO) du pays.

En 2009, Juan Carlos Meza entame un tour photographique du Paraguay à l’occasion du bicentenaire du pays. Ce projet d’une durée de deux ans permet de publier 500 000 cartes postales pour célébrer l’anniversaire de l’indépendance en 2011.

En 2012, il crée un nouveau projet intitulé Fotociclo. Avec une équipe de jeunes créatifs, il parcourt les 70 quartiers d’Asunción pour y photographier des scènes de vies et des détails de la ville. Fotociclo a pour objectif de générer une réflexion sur le quotidien, et faire naître des idées pour améliorer la vie des Assomptionnais. Il s’y consacre encore aujourd’hui.

Fotociclo sur Facebook : https://www.facebook.com/fotociclo/ et sur Instagram : https://www.instagram.com/fotociclo/

																					
Carlos Bittar, cc httpbittarb2.blogspot.com

Carlos Bittar

Carlos Bittar est un photographe et un professeur de photographie paraguayen. Il naît à Asunción en 1961. C’est adolescent, alors qu’il réalise les photographies de l’annuaire de son lycée, qu’il découvre son intérêt pour la photo.

Il étudie l’architecture, tout en continuant de faire de la photographie. En 1988, il réalise sa première exposition individuelle, intitulée Fragmentos Urbanos, au Centre Culturel Paraguayo-Américain. Cette exposition marque véritablement le début de sa carrière de photographe, puisque dès lors, il enchaîne les expositions, au Paraguay comme à l’étranger (Argentine, Allemagne et Brésil notamment).

De 1993 à 1994, Bittar enseigne la photographie documentaire et le photojournalisme au Centre International de la Photographie, à New-York. À son retour, il travaille pendant plusieurs années comme photojournalistes pour de nombreuses publications de la presse écrite, comme le journal ABC Color et la revue TeVeO.

En 2002, Carlos Bittar publie, après des années de travail, Última Estación, un livre documentaire sur le dernier train à vapeur du Paraguay durant ses dernières années de service (de 1989 à 1991).

Ses dernières expositions individuelles sont Humidus en 2003, et XKSA en 2005. Il travaille actuellement à son compte dans son studio, tout en continuant de préparer des essais photographiques pour une prochaine publication.

Son blog : http://bittarb2.blogspot.com/