-->

Mariscal Francisco Solano López

Né le 24 juillet 1826, il est le premier fils de Don Carlos Antonio López, Président paraguayen de 1844 à 1862.

Maréchal Francisco Solano Lopez

Il intègre l’armée très jeune et endosse le rôle de colonel en 1845. L’année suivante, il est nommé commandant du corps expéditionnaire par le traité du 21 novembre 1845. En 1849, il est commandant de la division paraguayenne qui réoccupe les missions au sud du Paraná ; il est ensuite nommé chef de l’armée nationale et participe au siège de Pilar. En 1853, il part en Europe en tant que Général de Brigade pour établir des relations diplomatiques et acquérir des navires et des armements. En 1856, il devient Ministre de la guerre.

La mort de son père et Président du Paraguay, Don Carlos Antonio López, en 1862, lui vaut d’être désigné comme successeur à la tête de la République du Paraguay. Il est officiellement nommé Président le 10 octobre 1862 pour une durée de dix ans. Sous son gouvernement, de gros travaux ont été réalisés dans l’administration publique. Il a contribué à moderniser le pays et à incorporer une grande partie de la culture européenne.

La guerre de la Triple Alliance éclate au cours de son mandat. Il meurt le 1er mars 1870 sur le champ de bataille. Sa dernière phrase sera : « Je meurs pour ma patrie ! ».