-->

Les arbres du Paraguay

Le Paraguay abrite une grande variété d’arbres. La diversité du climat et des paysages offre un habitat naturel unique pour ces espèces.

Palo Boracho, Paraguay

Kapokier – Palo Borracho, Ceiba Speciosa, Malvaceae

Cet arbre est issu d’Amérique latine et plus particulièrement d’Argentine, de Bolivie, du Pérou, du Brésil et du Paraguay. C’est un arbre qui peut aller de 12 à 15 mètres de haut et dont le diamètre du tronc peut faire jusqu’à 6 mètres.  Elles sont respectivement de couleurs rougeâtres, roses et jaunâtres en partant de la base vers l’extérieur. Elles sont souvent striées de noirâtres au niveau du cœur. Le fruit de cet arbre s’apparente à un gros œuf avec ses 20 cm de diamètre. Quand il est mure, le fruit s’ouvre et laisse place à des grosses graines enveloppées dans une matière cotonneuse et fibreuse.  C’est un arbre robuste face à la sècheresse. Le tronc de l’arbre est couvert d’épines plus ou moins épaisses qui le protègent.

											https://www.paraguay-excepcion.com/paraguay-par-regions/photos-palo-borracho										
voir nos photos
Prochainement avec Paraguay Excepción

Bucaré – Ceibo – Erythrina crista-galli, Fabaceae

Erythrina crista-galli, Erythrine crête de coq, est un petit arbre d’origine et d’allure exotique qui s’adapte très bien au climat chaud et tempéré.  Il se développe généralement à la lisière des forets humides et le long des cours d’eau. Il peut mesurer entre 5 et 10 mètres de haut et son tronc court et épais à la caractéristique de pousser de façon inclinée. Ses branches poussent de telles sortes que l’arbre possède une forme arrondie. Il est connu comme l’arbre de corail en raison de ses impressionnantes fleurs couleur rouge corail. Elles poussent au printemps et s’il gèle ou s’il fait trop sec elles tombent. Les fleurs ont la capacité d’être autofécondes en se transformant en gousses remplies de graines. De couleur brun foncé, le fruit mesure environ 20 cm de long et contient des graines brunes.

																					
Prochainement avec Paraguay Excepción

Bois sacré – Palo Santo – Bursera sarmientoi, Zygophyllacées

Palo Santo, « sacré bâton », est un arbre aromatique de l’espèce Bulnesia sarmientoi. Il se développe dans les régions du Chaco paraguayen, dans celle d’Amambay, de Concepción et de San Pedro. Il est aussi appelé « quebracho » par les colonisateurs espagnols qui brisaient leurs haches lors de l’abattage.

Haut d’environ 18 mètres, cet arbre de taille moyenne est couvert de petites feuilles, de nombreuses branches et dont les fruits prennent la forme de capsules. Il se distingue par son écorce de couleur grise blanchâtre et son feuillage vert vif.  Il possède une odeur intense, agréable et aromatique.

Anciennement utilisés par les Incas, les Mayas et autres peuples ancestraux, le Palo Santo était utilisé par les chamans lors de rituels religieux et spirituels pour attirer la chance et effacer toute négativité. Il était vu comme un moyen d’améliorer la communication spirituelle avec les dieux. Aujourd’hui, le Palo Santo continue d’être utilisé pour ses propriétés naturelles. En effet, il favoriserait la méditation, réduirait l’anxiété et purifierait l’atmosphère. Il possède aussi des propriétés antibactériennes et de relaxation de l’esprit ou encore la capacité d’atténuer la douleur grâce à son huile. Pour les habitants du Paraguay, ce bois parfumé sert à la production d’encens, d’huiles essentielles extraites à la fois du bois et de ses fruits et possède aussi des fonctions culinaires (thé médicinal).

																					
Peltophorum douteux

Yvyrá- pytá – Pelthophorum dubium, Leguminosae

En Argentine et au Paraguay, cet arbre est aussi connu sous les noms suivants : yvyrá-pytá, ibirá puzá guazú ou encore ibirapitá. Il est visible dans le sud du Brésil, en Bolivie, au nord-est de l’Argentine, au nord de l’Uruguay et au Paraguay.Il s’adapte à tous les sols à l’exception des sols pierreux ou extrêmement humides et se développe davantage sous un climat tempéré. Il mesure entre 20 et 25 mètres de hauteur ; le tronc est droit et épais et l’écorce fissurée dans la longueur est de couleur gris-brun. Il fleurit en été et au début de l’automne en laissant apparaitre des pétales jaunes vives. Son bois est utilisé dans la construction et la menuiserie pour sa dureté et sa force. Ses feuilles, ses fleurs et ses racines ont des utilisations médicinales locales.

																					
Prochainement avec Paraguay Excepción

Algarrobo negro – Prosopis nigra, Mimosaceae

Présent dans le Gran Chaco, Prosopis nigra se déploie surtout dans le Chaco Occidental, région sèche. C’est un arbre rond épineux qui fait de 3 à 8 mètres de hauteur avec un tronc brun foncé à l’écorce fissurée qui fait entre 40 et 60 cm de diamètre. Ses feuilles sont petites et tombent tôt au printemps. L’arbre fleurit en septembre et en octobre ; une fois éclosent les nombreuses petites fleurs deviennent blanc-verdâtres ou jaunâtres. Le fruit nommée « chaucha » s’apparente à une gousse à l’intérieur de laquelle il y a des graines ainsi qu’une pâte sucrée utilisée pour fabriquer de la farine aussi appelée « patay » et dans une moindre mesure, différentes boissons alcoolisées telles que « añapa » et « lodge ». Son bois robuste est marron avec des nervures. Il est exploité pour la création de meubles, pour la menuiserie fine, les tonneaux et il dispose de propriétés tannantes.

																					
Faux Poivrier

Faux-poivrier – Pimenta rosada – Schinus terebinthifolius, Anacardiaceae

Natif du sud du Brésil, de l’Argentine et du Paraguay, cet arbre a fini par envahir les diverses régions chaudes et tempérées du monde (Australie, Floride, Californie, Hawaï) en raison de sa facilité à coloniser de nouveaux espaces. Cela est dû à sa croissance rapide et à sa tolérance aux différentes conditions environnementales.

Cet arbre très ramifié mesure de 5 à 7 mètres de hauteur avec plusieurs troncs courts et tordus à partir de la base. Cette espèce est composée d’un feuillage dense permanent ; ses feuilles sont verdoyantes et de forme arrondie. Le Schinus possède une écorce fissurée grise foncée. Au début de l’été il produit des fleurs blanchâtres à cinq pétales suivies de petits fruits ronds de couleur rose rougeâtre qualifiées de « baies roses ». Arbre qualifié de rustique, ce dernier supporte bien les sols calcaires et un peu acide. Il résiste parfaitement aux sècheresses.

																					
Manguier du Paraguay

Manguier – Árbol de mango, Mangifera indica L., Anarcardiaceae

Arbre exotique à tronc massif et court, le manguier peut former une large couronne sphérique s’élevant de 10 à 40 mètres de hauteur. Très résistant à la sécheresse, ses racines longues et fortes puisent l’eau dans les couches profondes. En revanche, il craint le froid et ne peut survivre lorsque les températures sont inférieures à – 1 degré. Ses belles feuilles d’une trentaine de centimètres sont persistantes. Bien qu’odorantes, ses fleurs blanchâtres ou orangées ne sont quant à elles pas très élégantes. 1 % d’entre elles nous offrent néanmoins un fruit délicieux : la mangue. Les jeunes fruits ont la peau lisse et sont de couleur verte avant de se colorer grâce au soleil en jaune, orange ou encore rouge. La chair juteuse et dorée, englobe un noyau blanc et plat. Chaque mangue pèse entre 200 grammes et 2 kg.

											https://www.paraguay-excepcion.com/paraguay-par-regions/photos-manguier										
voir nos photos
Jacquier

Jaquier ou Jacquier –Jack o Yaca, Artocarpus heterophyllus, Moraceae

Originaire d’Inde et du Bangladesh, le Jacquier fut introduit dans de nombreuses régions tropicales pour son fruit : la pomme jacques, surnommé également « le fruit du pauvre ». Pouvant atteindre jusqu’à 20 mètres de hauteur, cet arbre parait robuste, mais ne pourrait supporter des températures inférieures à zéro degré. Ses feuilles sont persistantes et ses fruits poussent à même le tronc pouvant peser de un à une quarantaine de kilos chacun. De là, la pomme jacques est le plus grand fruit issu d’un arbre fruitier. Arrivée à maturité, elle a une odeur sucrée et forte, en bouche son goût est finalement doux – entre la mangue et l’ananas. Le fruit vert peut quant à lui se déguster dans un plat salé. Les graines cuites sont également comestibles et leur saveur ressemble à la châtaigne. Crues, les graines sont toxiques

																					
Ceibo de monte

Erythrine crête de coq – Ceibo de monte, Erythrina falcata, Fabaceae

Surnommé l’arbre corail, le Ceibo est un arbre exotique essentiellement utilisé à des fins ornementales et médicinales. Très attractif pour les oiseaux et insectes pollinisateurs, on le retrouve souvent autour du río Paraná ou encore en bordure de forêt humide. Il peut mesurer de 10 à 30 mètres de hauteur et son tronc d’environ 80 centimètres est grisâtre et irrégulier. Ses feuilles vert-bleu sont caduques, elles tombent face au gel ou face à la sécheresse. Son inflorescence offre de nombreuses grappes à belles fleurs parfumées couleur corail. Regroupées à l’extrémité des branches, leur couleur comme leur forme sont fascinantes.

																					
Lapacho rosado

Pau d’arco – Lapacho rosadoHandroanthus impetiginosus, Bignoniaceae

Arbre sacré des Incas, on le retrouve du Mexique à l’Argentine dans les régions tropicales et subtropicales. Appelé Tajy hu en Guarani, il s’élance généralement de 6 jusqu’à 10 mètres de hauteur, mais il est possible de parfois le rencontrer à 35 mètres de haut. C’est lorsqu’il perd ses feuilles en hiver que son inflorescence offre de nombreuses fleurs roses au centre jaune en forme de cloche. Précieux, son bois aux vertus médicinales est connu des populations précolombiennes qui l’utilisaient en infusion pour soigner les maux.

																					
soon

Lapacho Negro – Tajý, Handroanthus heptaphyllus, Bignoniaceae

Arbre national du Paraguay, il est essentiellement connu sous le nom de Tajý en langue guarani. On le retrouve en Amérique du Sud et Amérique centrale. Appelé Lapacho Negro pour la couleur de son tronc, il appartient à la même famille que le Lapachorosado, ce pourquoila couleur de leurs fleurs sont semblables, variant du rose intense au rose pâle.Sa floraison commence dès le début du mois de septembre et ses fruits sont mûres vers janvier-février. Pouvant atteindre jusqu’à 40 mètres de hauteur, ses feuilles semi-persistantes oscillent entre 10 et 15 cm de large et forment une grande coupole semi-sphérique. Son habitat naturel se trouve à basse altitude et sur des sols humides. Arbre ornemental, on le retrouve aussi bien dans l’espace public qu’au bord du fleuve Paraná.

																					
Quebracho blanco, Paraguay

Quebracho blanc – Quebracho blancoAspipdosperma quebracho-blanco, Apocynaceae

Originaire d’Amérique du Sud, on le retrouve au Paraguay essentiellement dans la partie Ouest du pays.Connu également sous le nom de l’arbre à vaches, il est imposant et majestueux, son feuillage se place assez haut et ses feuilles sont simples et persistantes. Ses petites fleurs varient entre le blanc et le jaune, et offrent un doux parfum en pleine floraison. Son fruit mesurant entre 7 et 12 cm contient de nombreuses graines.Très dur et lourd, la couleur de son bois varie entre le jaune et l’ocre. Facile à travailler, il est beaucoup utilisé dans la fabrication de parquets, roues, d’outils et de meubles mais aussi pour faire du charbon de bois.

																					
soon

Quebracho colorado, Schinopsisbalansae, Anacardiaceae

Communément appelé « Quebracho coloradochaqueño », cet arbre est natif d’Amérique du Sud. Au Paraguay,comme son nom local l’indique, on le retrouve dans la région du Chaco. Comme l’ensemble des quebrachos, son bois est connu pour sa dureté, sa densité et sa résistance. On l’utilise sous forme de charbon pour allumer les célèbres « asados ». Le Quebracho est un arbre imposant pouvant atteindre jusqu’à 25 mètres de hauteur. Son tronc est droit, de brun à rougeâtre et ilpeut mesurer jusqu’à plus d’un mètre de diamètre.Sa coupole ala forme d’un cône inversé et se compose d’un feuillage vert et gris. Pour une croissance optimale, il a besoin d’une exposition en plein soleil et de températures assez élevées bien qu’il résiste également en milieu humide.

																					
Carandá o Itín, Paraguay

Carandá o Itín, Prosopiskuntzei, ‎Leguminosae

Originaire d’Amérique du Sud, on le retrouve essentiellement au Paraguay, en Argentine et en Bolivie. Communément appelé « barbe du tigre », il peuple les forêts du Gran Chaco mais il est également possible de le retrouver isolé dans les zones de pâturages où il offre de l’ombre aux troupeaux. Son habitat principal tend vers les climats arides bien qu’il soit capable de survivre à de fortes averses et inondations. Mesurant de 4 à 10 mètres de hauteur, son tronc et ses branches sont fins, rigides et se composent d’épines. Ses feuilles sont de petites tailles et ses fleurs blanches, comme ses fruits violet foncé, sont assez parfumées. Son bois quant à lui, est destiné à la confection de sculptures ainsi qu’à la fabrication d’instruments de musique.

																					
Peteribi, arbres du Paraguay

Peterevy – Louro PardoCordia trichotoma, Boraginaceae

Arbre endémique d’Amérique du Sud, il se retrouve particulièrement en Bolivie, Equateur, Brésil, Argentine et au Paraguay. Dans ce dernier, il est également connu sous le nom de « Guajayvi hu ». Pouvant atteindre une hauteur de 25 mètres, il habite aussi bien les forêts que les clairières et repeuplent les terres incendiées. Mellifères, ses petites fleurs blanchâtres s’organisent en de nombreuses grappes. Son bois brun est dur, on l’utilise beaucoup dans la fabrication de constructions civiles. Dû à la forte exploitation de son bois dans la charpenterie, il est aujourd’hui considéré comme une espèce en danger.