-->

Les autres espèces

La flore paraguayenne est également riche d’autres espèces comme l’agave bleue, ou encore le cierge arborescent.

Agave bleue

Agave bleue – Agave azul – Agave tequilana, Agavaceae

Vivant jusqu’à une dizaine d’années, l’agave ne fleurit qu’une fois dans sa vie et ce, juste avant de mourir. Érigé à plusieurs mètres, son dernier souffle offre des fleurs verdâtres. Le cœur de l’agave peut être récolté pour fabriquer des boissons alcoolisées, comme la Tequila, et non alcoolisées comme « l’eau de miel », un sirop d’agave utilisé dans la cuisine pour remplacer le sucre.

																					
Agave americaine panaché

Agave américain panaché – Agave americana – Agave angustifolia marginata, Agavaceae

Une espèce d’agave de taille modeste se développe en forme de boule régulière et composée d’un feuillage panaché. Ses feuilles étroites sont effilées en pointe et sont bicolores : elles oscillent entre le vert foncé au cœur et le vert clair sur les bords.

																					
Cierge arborescent

Cierge arborescent – Cardón moro – Stetsonia coryne, Cactaceae

À l’apparence d’un cierge, ce cactus pousse dans le désert du Gran Chaco et peut atteindre jusqu’à 8 mètres de hauteur. Plus d’une centaine de ramifications de couleurs bleu-vert s’érigent de son tronc épais. L’on peut compter près de 10 côtes larges produisant des épines fortes et droites, d’où lui viennent ses surnoms de « cactus massue » et de « cactus cure-dents ». Ses grandes fleurs blanches font penser à un entonnoir et son fruit vert-rougeâtre est couvert d’écailles. Sa floraison est nocturne et en été.

																					
Palmier royal

Palmier royal – Palma realRoystonea regia, Arecaceae

Grand palmier tropical, le palmier royal est doté d’une croissance rapide et peut atteindre jusqu’à 30 mètres de hauteur. De silhouette majestueuse et de port élégant, son tronc gris est élancé, fin et presque lisse. Le manchon foliaire, lisse et vert vif, mesure environ 2 m et est dominé par une couronne de palmes longues et fines. Chacune d’entre elles mesure jusqu’à 3-4 mètres de longueur et leur port est légèrement tombant. Ses fleurs blanche-jaunâtre offrent des fruits sous forme de petites baies ovales et rouges d’environ un centimètre de diamètre. De nos jours, le palmier royal est essentiellement utilisé à des fins décoratives.

																					
Taquipán, le palmier à queue de poisson, Paraguay

Taquipán, Caryotaurens, Arecaceae

Communément appelé le « Palmier à queue de poisson » dû à la forme de ses feuilles, le Taquipán peut atteindre de 15 à 25 mètres de hauteur. Son stipe rectiligne dispose d’un diamètre d’environ 40 cm où les anneaux y sont très fortement marqués. Ses feuilles sont pendantes, longues et brillantes. Elles s’organisent autour de nombreux rameaux. Ses petits fruits passent du vert au noir selon leur étape de maturation. Rouges lorsqu’ils sont mûrs, ils se rapprochent fortement à des cerises mais leur goût est acide et âpre.

											https://www.paraguay-excepcion.com/paraguay-par-regions/photos-palmier-taquipan										
voir nos photos
Mbokaja, palmier du Paraguay

Mbokaja, Acrocomiaaculeata, Arecaceae 

Natif du Paraguay, on retrouve ce palmier dans les forêts humides de la région Oriental, proches du Río Paraguay mais également dans la forêt du Chaco sec. Il pousse en abondance dans les hauteurs des collines de la Cordillère de los Altos, comme par exemple au cerro Yaguarón. Bien qu’il puisse tolérer vent et sécheresse, son habitat idéal rime avec soleil et bon drainage. Du haut de ses 20 mètres de hauteur, le stipe est recouvert d’épines dont les aiguilles vont jusqu’à 10 cm. Ces dernières sont organisées sur les anneaux de manière régulière. À partir de 5 ans, le palmier donne des fruits de couleur jaune verdâtre de forme sphérique. Ces derniers contiennent une noix dont l’intérieur comestible est légèrement sucré. Il existe 25 variétés de Mbokaja dont 3 sont particulièrement rentables pour la culture des agriculteurs paraguayens.

																					
Prochainement, voyage Paraguay

Cocotier plumeux ou Palmier de la reine – Palmera pindó​ o Ybá pitá – Syagrus romanzoffiana, Arecaceae

Le Syagrus est une espèce de la famille des palmiers originaire du sud du Brésil, du nord-est de l’Argentine (le Gran Chaco), de la Bolivie, de l’Uruguay et du Paraguay. Cet arbre est appelé de plusieurs façons selon le pays d’où il provient : coco-babao, coqueiro-geriva, jeriva, baba-le-boi, coco-de-catarro au Brésil et chiriva, pindo au Paraguay et en Argentine.

Ce palmier atteint en moyenne les 15 m de hauteur. Son tronc annelé, grisâtre et de style colonnaire peut mesurer jusqu’à 50 cm de diamètre. Ses grandes feuilles recourbées et d’aspects plumeux font entre 4 et 5 mètres de long. Les fruits sont consommés par les animaux frugivores. Ils ressemblent à de petites dattes de 2-3 cm et de couleur jaune. À l’inverse des autres palmiers, il s’adapte aux sols dits pauvres et aux fraiches températures.