-->

Parcs et réserves de la région Paraná

Voyage dans les parcs et les réserves de la région Paraná au Paraguay.

 
Monument scientifique Moisés Bertoni, Paraguay

Monument scientifique Moisés Bertoni 

Situé dans le département de l’Alto Paraná, à 26 km de la Ciudad del Este, le monument scientifique Moisés Bertoni a ouvert ses portes au public en 1955. Derrière une superficie de 199 hectares se cache l’œuvre de toute une vie, celle du scientifique suisse Moisés Santiago Bertoni. Il y crée le premier centre d’expérimentation des cultures et système agroforestier en 1895. Idéaliste et passionné par la faune et la flore, il s’intéresse également à d’autres sciences comme l’anthropologie et la météorologie. L’observatoire météorologique de Bertoni est par ailleurs le plus riche d’Amérique latine. Les mesures de température prises du sol, du fleuve, de l’humidité, des pluies et de l’environnement laissent comme héritage un calendrier agricole considéré encore aujourd’hui comme un véritable guide pour les agriculteurs paraguayens, argentins et brésiliens. Ce musée permet de visiter à la fois la maison familiale Bertoni mais aussi le parc qui l’entoure à travers deux sentiers : le chemin Arroyo Bertoni, menant à une plage du fleuve Paraná et le sentier Kuri’yPalmital, qui rélève plus d’une expérience au cœur de la végétation indigène et exotique. Plus de 60% des plantes existantes ont été introduites, acclimatée et étudiées par Bertoni : le parc est une banque d’expérimentation génétique sans pareil. Dans ses recherches sur la culture, la faune et la flore locales, Bertoni fut aidé par les peuples Mby’a et Guarani, présents sur le site.

																					
Ñacunday, Paraguay

Parc National Ñacunday

Le Parc National Ñacunday, situé dans le département de l’Alto Paraná, est d’une superficie de 2000 hectares. Habité par les Mbyás, l’agriculture leur est autorisée. D’une hauteur de 40 mètres et d’une largeur de 70 mètres, la cascade Ñacunday, principale attraction du site, se trouve à seulement 1 km de l’embouchure du Río Paraná. Un mirador permet d’apprécier la chute et le paysage singulier dans lequel elle s’inscrit. La végétation prédominante est une forêt dont les spécimens atteignent jusqu’à 35 mètres de haut. Une importante variété de fougères et d’orchidées est également observable. Beaucoup d’espèces d’animaux sont présents sur le site et le parc protège aussi une partie de la rivière Ñacunday, peuplée de nombreux poissons.

																					
Parc national Caazapá, Paraguay

Parc National Caazapá

Le parc national Caazapá est un parc national situé dans le sud-est paraguayen. Elle s’intègre au territoire de l’Alto Paraná, une écorégion qui s’étend du Sud du Brésil, du Nord-Ouest argentin jusqu’à l’Est du Paraguay. Devenu parc national en 1973, Caazapá est un site stratégiquement important du point de vue de la conservation de la biodiversité. Les rivières Monday, Ñacunday et Tebicuary y prennent leur source. C’est aussi le territoire de plusieurs peuples indigènes dont le peuple Mbya guaraní et Ache. Les incendies et la déforestation illégale mettent en danger la conservation de cette zone.